Les Dernières News

Par Catégorie
Voir toutes les NewsRSS
  • Très Urgent - Togo

    Posté le Vendredi 20 Septembre 2019 à 16:26

    L'APEFE/WBI de Bruxelles recherche actuellement, dans le cadre d'un contrat cadre avec l'UE,  un expert "enseignement supérieur" pour effectuer une mission au Togo de quelques mois pour la promotion du programme ERASMUS+.    Les délais sont très courts, et fixés au mardi 24 septembre (14h00) Pour postuler envoyer son CV format UE à n.forsans@apefe.org

    Lire la suite »

  • Expertise sur la stratégie des CFP en Tunisie

    Posté le Jeudi 19 Septembre 2019 à 19:33

    Dans le cadre de l'EXPERTISE TECHNIQUE POUR l’AUTONOMISATION DES CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLES en Tunisie, GOPA recherche un expert senior, spécialiste de la gestion (organisation, management et pilotage par objectifs) de DG de centres de formations. Durée de la mission : 25 jours au total Lieu de la Mission : Gouvernorat de Gafsa, Gabès, Jendouba, Médenine, Sfax, Kasserine, Sidi Bouzid, Bizerte 15. Contribution au Résultat du Programme IRADA / Contrat de Service GOPA OS : L’amélioration de la qualité et la pertinence de l'offre de formation initiale, continue et des services d'accompagnement à l'emploi afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail national et international.

    Lire la suite »

  • Expertise technique pour l'autonomisation des centres de formation professionnelle en Tunisie

    Posté le Jeudi 19 Septembre 2019 à 13:10

    GOPA recherche experts pour EXPERTISE TECHNIQUE POUR l’AUTONOMISATION DES CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLES en Tunisie. Contact Assia EL GUEDOUI Business Support Manager chez GOPA Consultants Butte des Deux Bassins (Résidence Sahraoui). Bt 18B, Oued Romane. 16104 El Achour – Alger / Algérie Téléphone voip :    +49 (0) 6172 681 783 Mobile Algérie :      +213 (0) 558 79 12 81 Email: assia.el-guedoui@gopa.de  Date indicative de début de la mission : Dès que possible après l’approbation du CV 13. Durée de la mission :25 J/H pour chaque ENP, soit 75 H/J Lieu de la Mission : Gouvernorat de Gafsa, Gabès, Jendouba, Médenine, Sfax, Kasserine, Sidi Bouzid, Bizerte  OS 2 : L’amélioration de la qualité et la pertinence de l'offre de formation initiale, continue et des services d'accompagnement à l'emploi afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail national et international Recherche 3 -ENP Cat. I – Experts seniors, spécialistes de la gestion (organisation, management et pilotage par objectifs) des CFP

    Lire la suite »

  • Urgent expert pour la Tunisie

    Posté le Mardi 17 Septembre 2019 à 18:20

    Dans le cadre du projet IRADA en Tunisie financé par l’UE,  il est prévu une mission de 30 jours à partir du mois de Septembre 2019, et GOPA est à la recherche d’un Expert spécialiste sénior des analyses de compétences dans les fonctions mobilisant la mécanique de précision. Le profil recherché est le suivant : Qualifications et compétences Titulaire d’un diplôme en ingénierie pédagogique niveau licence ou master ou expérience équivalente, Expérience et/ou certification dans un des domaines de la mécanique de précision Excellente maîtrise du français à l’écrit et l’oral (la maîtrise de la langue arabe écrite et parlée serait un atout). Maîtrise des outils informatiques et bureautiques. Expérience professionnelle générale Formation et/ou expérience en formation de formateurs Expérience dans l’audit de systèmes de formation Une expérience professionnelle dans le cadre d’un programme financé par des bailleurs de fonds constitue un atout. Expérience professionnelle spécifique Expérience dans des fonctions relevant de la mécanique de précision Expérience de l’animation d’ateliers / séminaires. Contacter Assia EL GUEDOUI Business Support Manager chez GOPA Consultants Butte des Deux Bassins (Résidence Sahraoui). Bt 18B, Oued Romane. 16104 El Achour – Alger / Algérie Téléphone voip :    +49 (0) 6172 681 783 Mobile Algérie :      +213 (0) 558 79 12 81 Email: assia.el-guedoui@gopa.de et informer jacques.perrin75@free.fr .

    Lire la suite »

  • Consultant pour Recherche sur l'Éducation de Filles au Mali et au Sénégal

    Posté le Jeudi 12 Septembre 2019 à 19:32

    Termes de Référence Consultant pour Recherche sur l'Éducation de Filles au Mali Contexte ONE est une organisation mondiale de campagne et de plaidoyer soutenue par plus de neuf millions de personnes dans le monde entier et tous les milieux qui sont engagés dans la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, en particulier en Afrique. Nous demandons aux dirigeants mondiaux de rendre compte des promesses faites aux plus pauvres, et nous leur mettons la pression pour qu’ils soutiennent de meilleures politiques et une réforme plus efficace de l’aide et du commerce. Nous travaillons également avec les dirigeants africains pour favoriser une démocratie, une reddition de comptes et une transparence accrues afin que ces ressources puissent être déployées efficacement. ONE a des bureaux à Abuja, Berlin, Bruxelles, Dakar, Johannesburg, Londres, New York, Ottawa, Paris et Washington DC. ONE envisage de mener une campagne sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali axée sur l’amélioration des résultats d’apprentissage et, le cas échéant, de l’accès à l’éducation. La campagne ciblera les secteurs où les filles sont constamment sous-performances par rapport aux garçons. Bien que le gouvernement ait mis en œuvre des stratégies et des plans clés pour l’éducation des filles, des défis liés au mariage des enfants et à la grossesse des adolescentes, à l’exploitation sexuelle et au harcèlement par les enseignants et les élèves, et à la violence dans les écoles demeurent. ONE a mené des recherches de base sur l’état de l’éducation des filles (voir la note « Contexte sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali ») et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux cibler la campagne. Même si la campagne de ONE serait axée sur le pays. . .à un niveau plus large, nous envisageons également la possibilité de travailler en partenariat avec les OSC qui opèrent au niveau communautaire pour mener une campagne conjointe qui pourrait être axée spécifiquement sur la violence basée sur le genre (VBG). Toute campagne devrait viser à appuyer les efforts du gouvernement.                 Les objectifs de la Mission (Attributions) : L’objectif de cette mission est d’employer un consultant individuel pour effectuer des recherches de fond supplémentaires et des consultations avec les principales parties prenantes au Mali afin de pouvoir mieux cibler une campagne sur l’éducation des filles. Portée des travaux: Ce travail devrait impliquer des recherches documentaires et des échanges avec les parties prenantes de l’éducation au Mali (bailleurs de fonds, gouvernement, OSC, communautés, etc.). L’expert-conseil doit examiner et documenter ce qui suit : Impact du conflit sur l’éducation des filles au Mali Les engagements du gouvernement en matière d’égalité des sexes dans l’éducation, en s’appuyant sur diverses sources, notamment les plans sectoriels de l’éducation au Mali Les principaux résultats et indicateurs que le gouvernement s’est engagé à atteindre en ce qui concerne l’éducation des filles et la situation actuelle à cet égard Tout engagement financier en faveur de l’éducation des filles (tant du gouvernement que des bailleurs de fonds) et le montant de ce financement. Cela devrait comprendre une analyse du budget du gouvernement et des lignes budgétaires concernant l’éducation des filles. Un résumé des campagnes/programmes/interventions clés qui ont ciblé l’éducation des filles dans le passé et de leurs réussites/défis Une analyse des données sur l’éducation des filles et la Violence basée sur le genre en milieu scolaire, en particulier en ce qui a trait à la disparité régionale des résultats scolaires selon le sexe (et un suivi pour déterminer si cela est lié à la pauvreté).Elles doivent être indiquées en termes de ratios et comparées aux résultats des garçons, le cas échéant, et elles doivent s’appuyer sur diverses sources. Une analyse des engagements du gouvernement en matière de lutte contre la violence basée sur le genre VBG dans les écoles / parmi les populations en âge d’être scolarisée. Une compilation des preuves établissant un lien entre la violence sexiste VBG, l’abandon scolaire et les mauvais résultats d’apprentissage (à l’échelle mondiale et locale, s’il y a lieu/disponible) et une recherche sur les campagnes de violence sexiste réussies Calendrier et produits livrables L’expert-conseil devra produire un rapport qui s’appuie sur les recherches de base déjà effectuées. Le rapport devrait également contenir des recommandations ciblées clés sur l’orientation ou le résultat d’une campagne sur l’éducation des filles. La durée de cette consultation devrait être d’un mois de travail à temps plein, avec possibilité de prolongation (surtout si nous allons de l’avant avec une campagne) Qualifications et expérience Le consultant devrait être basé à Bamako, au Mali. Les qualifications et expériences suivantes sont nécessaires : Excellentes compétences en recherche, en rédaction et en analyse ; Au moins cinq ans d’expérience en recherche en éducation ; Connaissance approfondie du système éducatif au Sénégal ; Expérience de travail sur le plaidoyer et la campagne ; Solides aptitudes interpersonnelles, en particulier pour recueillir de l’information auprès de divers intervenants de l’éducation ; Maîtrise du français et de l’anglais ; Réponse à michele.sellier@gmail.com

    Lire la suite »

  • URGENT Maroc

    Posté le Mardi 03 Septembre 2019 à 16:06

    GOPA recherche un expert à temps plein temps pour le projet de gestion et de suivi du Fonds Charaka, sous financement MCC. C’est un projet ayant démarré il y a deux mois et qui s’étend sur 36 mois. Poste à pourvoir au plus vite, un démarrage début octobre pourrait être discuté avec MCA (agence MCC au Maroc). Critères pour le poste : Au minimum 10 années d’expérience dans l’ingénierie pédagogique selon l’approche par compétences (analyse de situation de travail, référentiel de compétence, référentiels de formation et de certification, implantation de programmes selon l’approche par compétences, etc.) Avoir participé à la mise en place des approches visant l’assurance qualité dans les centres de formation professionnelle Avoir réalisé ou participé à la mise en place de modèles de gestion de centres de FP en Partenariat Public-Privé (PPP) Avoir coordonné ou participé à la réalisation de projets d’acquisition des équipements de FP Grandes capacités en matière d’animation de groupes de travail La connaissance du contexte marocain serait un atout Maitrise de la langue française  Pour obtenir les termes de référence s'adresser à jacques.perrin75@free.fr. Pour tout autre renseignement et candidature s'adresser à Javor ALEXANDROV PROJECT MANAGER GOPA mbH Hindenburgring 18 61348 Bad Homburg Germany Tel +49 6172 930 465 Fax +49 6172 930 440 javor.alexandrov@gopa.de https://www.gopa.de

    Lire la suite »

  • IECD, Madagascar

    Posté le Mercredi 14 Août 2019 à 11:55

    L'institut européen de coopération et de développement recherche deux expert pour l'évaluation de son programme SESAME  de Soutien aux Etudes Supérieures et Accès à un Métier porteur à Madagascar. Récemment, le retrait annoncé du partenaire financier historique de SESAME a mis en question la capacité de l’IECD à trouver les financements nécessaires et a mené à des réflexions sur le coût du programme (En moyenne 3000 €/ jeune/an) et son modèle économique (Donations privées). En effet, lorsque l’on met en tension le coût croissant du programme (effectifs en augmentation) avec les financements acquis à ce jour qui s’annoncent en diminution, des questions sur l’efficience de SESAME émergent et méritent d’être adressées pour en assurer la pérennité. Il y a ainsi une réflexion à mener sur l’efficience du programme, c’est-à-dire le rapport entre d’un côté le coût du programme, et de l’autre son impact et sa qualité. A ce moment crucial du programme, l’IECD ressent le besoin de se faire accompagner dans sa réflexion et souhaite organiser pour cela une mission de conseil en Octobre 2019. L'objectif de la mission est double : 1. Objectif 1 : Apporter des éléments de réflexion et d’évaluation qualitative d’une part du dispositif de suivi des étudiants en année préparatoire et d’autre part du dispositif équivalent dans le supérieur. 2. Objectif 2 : Concevoir une analyse organisationnelle et financière afin de soulever les points d’attention et axes d’amélioration du pilotage du programme. Il s’agit de modéliser une manière moins couteuse d'atteindre l’objectif de SESAME en conservant son ambition globale et sa qualité mais en optimisant son efficience. Cette mission sera donc à réaliser par un ou deux chargé(s) de mission selon les compétences de ce(s) dernier(s). o Le premier objectif de la mission requiert une expertise éducation (pédagogie incluse) et le deuxième une expérience avérée en gestion financière et organisation. o Dans le cas où deux experts seraient retenus, ils devront travailler en étroite collaboration pour garantir la cohérence de leurs recommandations.

    Lire la suite »

  • Complément annonce CIEP (Soudan)

    Posté le Mercredi 31 Juillet 2019 à 12:01

    Il s’agit de délivrer une expertise en qualité de formateur de formateurs, spécialité didactique en langue étrangère ANGLAIS, dans le cadre d’un projet de coopération mené au Soudan. Ce projet a pour but de renforcer la formation initiale des enseignants du primaire du système éducatif soudanais. L’expertise à délivrer implique des déplacements pour des missions de formation à Khartoum. Le CIEP dispose, par ailleurs, d'un expert international résident (français), ainsi que toute une équipe projet, basés à Khartoum, dans les locaux de l'Institut Français. Cette équipe assure la logistique et la coordination technique du projet et représente un appui constant sur place. Un pool d'une dizaine de formateurs disciplinaires -experts internationaux- pour traiter les champs suivants : maths, sciences, histoire, géographie, arabe et langue étrangère anglais a été constitué. Plusieurs candidatures pour l’expertise Langue Etrangère Anglais ont été reçues, mais elles n’ont pas abouti à ce jour. La déclinaison opérationnelle consiste en la formation de formateurs des 14 centres universitaires de formation des enseignants du pays à travers 5 à 6 séminaires de formation par discipline abordée. Certains des stagiaires, pré-sentis pour devenir « métaformateurs », se chargeront dans la phase suivante, de la démultiplication auprès des universités du pays. Plusieurs experts partent déjà assurer des formations la dernière semaine d'août ou première semaine de septembre. Il manque à ce jour l'expert en anglais pour initier la série d’ateliers de formation dans cette discipline. Au total, il est prévu d’assurer 5 ou 6 ateliers de 5 jours de formation entre septembre 2019 et fin janvier 2020. Rappel ci-dessous à grands traits des contours du profil recherché :  

    Lire la suite »

  • CIEP cherche expert court-terme (Soudan)

    Posté le Jeudi 18 Juillet 2019 à 18:57

    LE CENTRE INTERNATIONAL D’ETUDES PEDAGOGIQUES RECHERCHE UN EXPERT COURT TERME POUR UN PROJET DE COOPERATION EN EDUCATION : PROJET : RENFORCEMENT DES COMPETENCES EN FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS DE PRIMAIRE AU SOUDAN Profil recherché: Didacticien, ingénierie de formation, formateur de formateurs spécialiste des politiques linguistiques discipline : ANGLAIS Objectif général : L’intervention de l’expert est d’appuyer au renforcement de la formation initiale des enseignants du primaire et plus particulièrement à la professionnalisation des enseignants en langues étrangères (anglais). Objectifs spécifiques : Sur la base de l’état des lieux mené, élaborer des propositions en concertation avec les parties prenantes tout au long du processus de la définition d’un référentiel de compétence à la formation de formateur ; Renforcer les capacités techniques des formateurs des facultés de l’éducation et des cadres concernés, y compris en langues étrangères (anglais); Effectuer un suivi et des recommandations suite à la mise en œuvre des modules au sein des facultés et des formations de formateurs. Délais : Première mission fin août/début septembre. Bouclage de l’organisation administrative au plus tard le 20 juillet Procédure : Transmettre CV à Marie-Noëlle Rodriguez, chargée de programmes – Département de Coopération en Education au CIEP, coordinatrice du projet EQUIP – Soudan rodriguez@ciep.fr

    Lire la suite »

  • OIF recherche experts

    Posté le Vendredi 12 Juillet 2019 à 11:56

    IFEF (Institut de la fancophonie pour l'éducation et la formation (OIF) recherche experts  Au cours de sa première phase (2012-2016), l’Initiative Ecole et langues nationales en Afrique (ELAN-Afrique) a apporté un appui technique et financier à 8 pays d’Afrique subsaharienne francophone (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Mali, Niger, RD Congo et Sénégal) sur les différents volets de l’enseignement bilingue en vue du renforcement ou de la mise en oeuvre de l’enseignement bilingue, français-langues premières dans la perspective de l’amélioration des enseignements-apprentissage à l’école primaire. La présente étude a pour objectif principal de présenter à l’IFEF un nouveau modèle d’affaires afin de donner à l’Initiative ELAN-Afrique une dynamique nouvelle. Il s’agit d’accompagner ELAN dans la définition de modes opératoires et d’une nouvelle stratégie d’intervention dans les pays en lien avec des actions structurantes et systémiques. L’étude doit donc aboutir à la définition d’une stratégie pour positionner ELAN en tant que pôle d’expertise dans le domaine de l’enseignement bi-plurilingue, à la disposition des Etats membre de la Francophonie, avec une forte visibilité auprès des partenaires techniques et financiers. Cette étude permettra également à l’IFEF de soumettre une demande de financement additionnel auprès de l’Agence française de développement (AFD) pour la période 2019-2021 afin d’adapter l’offre du programme ELAN aux orientations des Etats partenaires en matière d’éducation bilingue. La présente étude devra plus spécifiquement aborder les questions suivantes : 4. Quelle(s) stratégie(s) adopter par l’équipe programme ELAN pour dialoguer de manière plus régulière avec les pays, pour arrimer les programmes sur les plans sectoriels de ces derniers et être effectivement présents dans le dialogue sectoriel national des pays partenaires ? 5. Quels sont les besoins en ressources humaines de l’équipe ELAN pour pouvoir répondre aux différents enjeux en lien avec les différentes dimensions d’une réforme plurilingue ? 6. De quelle manière le réseau des experts ELAN doit-il être restructuré de manière à répondre à de nouvelles composantes du programme (planification, ingénierie de formation, évaluation, etc.) ? 7. De quelle manière l’expertise du programme doit-elle être organisée et déployée pour un accompagnement accru de l’équipe programme ELAN ? Comment faciliter la mobilisation des experts pour des réponses rapides aux pays ? 8. Quelle(s) stratégie(s) mettre en place pour animer le réseau des experts afin ne pas créer de découragement et une certaine léthargie ? 9. Quelle(s) stratégie(s) mettre en oeuvre par le programme pour mobiliser des financements externes supplémentaires au niveau national et/ou au niveau international ? 10. Le modèle de financement des interventions du programme ELAN dans les pays doit-il être repensé ? Ce modèle peut-il être un modèle hybride : recouvrement par les pays via des financements des partenaires ou via des financements directs du programme. ? 11. L’IFEF, à travers ses programmes, peut-il conclure des partenariats avec des ONG ? 12. Quelle(s) stratégie(s) adopter pour permettre un rayonnement des programmes au niveau international et assurer une plus grande visibilité des actions de l’IFEF ? Profil de l’expertise nécessaire L’évaluation sera réalisée par un binôme dont les rôles et la manière de fonctionner auront été précisés dans l’offre technique. Le ou les expert(s) composant l’équipe proposée devra(ont) disposer des compétences suivantes :  Au moins 10 d’expérience dans l’évaluation de politiques publiques ;  Expérience avérée (5 à 8 ans) en Afrique subsaharienne sur les enjeux liés à la qualité de l’éducation de base ;  Expertise en analyse économique du coût et de l’efficience de dispositifs ou de politiques, notamment dans le domaine de l’éducation ;  Expérience en gestion de projet éducatif dans les Etats francophones ;  Connaissance des acteurs de la coopération internationale dans le domaine de l’éducation (AFD, USAID, PME/GPE, Banque Mondiale, Unicef...) ;  Diplôme universitaire avancé (au moins BAC+5) dans le domaine des sciences de l’éducation, sciences sociales, sciences humaines, politiques publiques, de la gestion et la planification des systèmes éducatifs, ou tout autre domaine connexe ;  Excellente maîtrise de la langue française, à l’écrit et à l’oral ;  Excellentes capacités de communication avec des partenaires multiples ;  Excellentes capacités rédactionnelles.  

    Lire la suite »

  • Projet d'Appui institutionnel au processus de la décentralisation et de la déconcentration en Tunisie

    Posté le Samedi 25 Mai 2019 à 11:02

    Projet d'Appui institutionnel au processus de la décentralisation et de la déconcentration en Tunisie    Il est recherché trois experts principaux, pour la durée du projet et un nombre non encore déterminé d'experts "non principaux" pour des missions de courte durée. Chef d’équipe senior, spécialiste en décentralisation-déconcentration-développement local ; Expert principal 2, senior, spécialiste en renforcement des capacités ; Expert principal 3, senior, spécialiste en analyse prospective. La date prévue pour le début du projet est fixée à septembre 2019 pour une durée de 36 mois. La base opérationnelle des experts est située à Tunis, mais de nombreuses missions seront à mener dans les 8 gouvernorats concernés par le contrat.   Pour tout renseignement complémentaire, notamment les termes de référence, contacter amelia.six@sofreco.com.  

    Lire la suite »

  • GOPA cherche experts pour projet au Niger

    Posté le Jeudi 23 Mai 2019 à 09:53

    GOPA commence à rechercher des experts pour un projet en Niger financé par l’UE d’une durée de 27 mois à partir du mois d’Aout 2019. Ce projet vise à contribuer à l’accès équitable de tous les nigériens et nigériennes à une éducation de qualité et à promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Plus précisément il s’agit de renforcer les capacités de l’administration pour promouvoir/assurer l'accès équitable à l'éducation ; améliorer la qualité de l'éducation ; piloter la gouvernance de sa politique éducative et du système éducatif dans sa globalité. Les profils à recruter sont les suivants : 1.       4 experts principaux à temps plein : ·         Expert principal 1: Chef de mission, spécialiste en planification de l’éducation ·         Expert principal 2: Expert en budget programme/ appui budgétaire dans les secteurs sociaux (santé et éducation) ·         Expert principal 3 : Expert en Statistiques de l’éducation ·         Expert principal 4 : Expert en gestion des ressources humaines 2.       Un pool d’experts pour des missions Adhoc, plus particulièrement dans les domaines suivants: ·         L’évaluation du plan de transition pour le secteur éducation au Niger : ·         L’évaluation externe de l’expérimentation actuelle relative à la réforme des curriculums. Si l’un des profils vous intéresse, nous vous remercions de bien vouloir transmettre votre CV au format UE à l’attention de Madame Assia El Guedoui (Assia.El-Guedoui@gopa.de).

    Lire la suite »

  • Compte-rendu de l’entretien avec le directeur du CIEP

    Posté le Mardi 07 Mai 2019 à 12:00

    Compte-rendu de l’entretien avec Pierre-François Mourier, directeur du CIEP et Bruno Curvale du département de coopération en éducation Le 25 avril 2019 au CIEP Un contexte nouveau : Les activités du CIEP sont soutenues par la volonté politique du Président de la République et du Ministre de l’Education nationale de développer l’éducation à l’international et de promouvoir l’enseignement du français dans le monde avec l’objectif ambitieux, fixé à l’horizon 2025, du doublement du nombre des élèves apprenant le français dans les établissements hors de France. Au moment de la transformation en un établissement nouveau « France Education International », le CIEP connaît une crise de croissance. En conséquence, le directeur du CIEP fait état des besoins de l’établissement : Le CIEP, en liaison avec le nouveau directeur de l’AEFE Olivier Brochet, souhaite développer, dans le monde, des centres de formation de formateurs pour les enseignants, en particulier, pour les recrutés locaux. Le CIEP a également un besoin important d’experts que son fichier existant ne peut couvrir. Sont particulièrement recherchés les experts longue durée, plurilingues, prêts à partir dans des pays difficiles, et qui, selon les bailleurs de fonds et en conformité avec les nouvelles exigences de la Commission européenne, ne sont pas partis à la retraite depuis plus de trois ans, ce qui revient à dire qui n’ont pas dépassé 68 ans. Des compétences nouvelles d’experts et de formateurs sont recherchées, dans des domaines tels que « les compétences de vie » (life skills) ou l’égalité filles/garçons. Relevés de conclusions : Le CIEP pourrait faire appel à IESF pour la formation de formateurs dans les centres de formation qui vont se développer à l’étranger. Un modus operandi  d’échanges d’information est à mettre en place : le CIEP informant la présidente (plus éventuellement un membre du bureau) de recherches d’experts dans le cadre de constitution de consortia d’opérateurs répondant à des projets. L’information pourrait ensuite faire l’objet d’une « New » sur le site d’IESF. Réciproquement les News d’IESF seraient à adresser à un responsable du CIEP qui pourrait être la  directrice  du département coopération en éducation Madame Nuria Aligant Vivancos. IESF, en tant qu’association, serait invitée à la journée des experts. Certains membres d’IESF ont des compétences dans le domaine des « Life skills education» et  un groupe de réflexion sur ce thème pourrait être mis en place (s’ajoutant aux deux groupes déjà créés, l’un sur « maisons d’école en milieu rural » et l’autre sur «enseignement professionnel continu et apprentissage »).

    Lire la suite »

  • Compte-rendu de l’assemblée générale du 20 mars

    Posté le Vendredi 05 Avril 2019 à 18:54

    L’assemblée générale de l’Association « Inspecteurs de l’éducation sans frontières » (IESF), réunie conformément aux dispositions statutaires, à l’invitation de la Présidente Michèle Sellier, s’est tenue le 20 mars 2019 de 17h30 à 20h, à CANOPE 13 rue Dufour 75016 Paris grâce à l’hospitalité offerte par Madame Odile Mandalian. La secrétaire a constaté que le quorum était atteint, compte tenu des personnes présentes (19) et représentées (10). (Voir la liste en annexe 1). La présidente remercie Madame Odile Mandalian de CANOPE pour son accueil. Il a été demandé à Jean Geoffroy d’assurer la présidence de la séance. L’ordre du jour appelait l’examen des points suivants : I Approbation du procès-verbal de l’assemblée générale du mercredi 7 mars 2018. Le procès-verbal de l’assemblée générale du 7 mars 2018 ne suscite ni opposition ni abstention. L’assemblée générale approuve à l’unanimité le procès-verbal du 22 mars 2017. II Vie de l’association : Rappel de la tenue de trois réunions de bureau : le 30 mai 2018, le 5 décembre 2018 et 13 mars 2019 ; Présentation des nouveaux membres d’IESF ayant adhéré pendant l’année 2018-2019 : [list] [*]en tant qu’inspecteurs : Michel Brosse ancien DAFCO, Jean-Pierre Collignon IGEN STI à la retraite, Jean-Claude Cubaud IGEN STI à la retraite, Mina Fadli IEN REP et rural et Brigitte Trincard Tahhan  IPR d’arabe à la retraite ; en tant que responsables des associations ayant signé un partenariat avec IESF en 2018 : Daniele Toulemont pour AGIRabcd, Sophia Carlo pour GOPA et Janet Looney pour IEEPS ; en tant que membre étranger : Saddek Mammeria consultant en diagnostics d’innovation d’entreprises, Rachi Meziani inspecteur pédagogique à    Tizi Ouzou, Emilie Deschênes chercheuse à l’université de Sherbrooke, postdoctorat en management interculturel. [/*] Des candidatures sont directement envoyées à IESF qui réclame systématiquement un parrainage. La présidente propose que les nouvelles candidatures soient adressées pour avis à un (voire deux) correspondant par pays déjà membre d’IESF qui se porterait garant de la qualité des candidats : M’hamed Alilouc pour le Maroc, Emilie Deschênes pour la Canada, Marina Geat pour l’Italie, Mohamed Souidi et Sadek Mammeria pour l’Algérie, Menahem Mayer pour Israël et Héla Nafit pour la Tunise. [/list] La proposition de la présidente est adoptée à l’unanimité. Ainsi la candidature d’Aïcha Beya Memmeria sera soumise à Sadek Mammeria. L’avis d’ Héla Nafti sera sollicité pour Labidi Maaoui et celui de M’hamer Alilouc pour Mhamed Ihmadi. Nos correspondants étrangers « référents » seront libres de répondre ou de ne pas répondre. Le point sur les cotisations : proposition de radiation des quelques membres qui n’ont pas payé leur cotisation depuis deux ans, malgré nos demandes réitérées : Catherine Bizot, Patrick Mellon et Michel Perez qui seront prévenus de leur radiation par la présidente. Démission de deux membres : Pascal Jardin et Philippe Forstmann. Participation de la présidente d’IESF aux assemblées générales de La Ligue de l’enseignement qui héberge IESF. III Rapport moral de la Présidente Michèle Sellier et vote de l’assemblée générale sur le rapport moral. La présidente fait part de la recherche de nouveaux adhérents qu’elle a menée parmi de jeunes retraités : [list] [*]Rencontre de Françoise Duchêne et de la présidente avec la doyenne de l’IGEN Caroline Pascal et avec Chantal Manes- Bonisseau, adjointe de la doyenne chargée de l’international. La doyenne et son adjointe proposent de joindre un flyer de présentation d’IESF dans chacun des dossiers des IGEN partant à la retraite. Elles nous ont suggéré de contacter Jean-Pierre Collignon qui vient d’adhérer. Le bureau de l’APIGEN accepte également d’envoyer à tous les adhérents retraités une information concernant IESF, les appelant à se mettre en relation avec nous, s’ils sont intéressés. Des retraités de l’IGAENR nous ont également communiqué une liste de collègues retraités susceptibles d’être intéressés par IESF. Christian Saint Lezer va rechercher des noms d’IEN retraités susceptibles de rejoindre IESF. Jean-Claude Ravat va chercher à joindre des DAFCO à la retraite. [/*] [/list]   La présidente rend compte des conventions de partenariat qu’IESF a signé avec : [list] [*]AGIRabcd, convention signée le 27 juin 2018 ; la présidente a été interviewée dans la lettre d’AGIRabcd de septembre 2018 ; GOPA, convention sig née le 24 août 2018 ; IEEPS, convention signée le 6 décembre 2018. [/*] Des contacts ont été pris avec différents organismes : [*] l’AEFE, le directeur adjoint Jean-Paul Negrel a reçu les 20 juin 2018 André Hussenet et la présidente ; la Mission Laïque Française, François Perret, le président et Jean-Christophe Deberre ont reçu le 21 novembre 2018 Françoise Duchêne, André Hussenet et la présidente ; l’AFLEC, Gilbert Pietrick a reçu toute l’information concernant IESF ; l’association des DAFCO ne semble pas en mesure d’être actuellement mobilisée ; l’université de Montpellier, une convention avec IESF est en cours de signature. Il est cependant regrettable que l’Université de Montpellier n’ait pas été capable de recruter une de nos collègues pour une mission en raison de son âge alors que le dossier correctement monté aurait été parfaitement recevable. [/*] Le groupe de réflexion animé par André Hussenet a produit un texte « une école de la confiance » signé par 14 membres d’IESF ; ce texte a été publié dans un ouvrage collectif publié par le CIRIEC ayant pour titre « Education et intérêt général ». Le livre est en vente à 35 euros mais le bureau d’IESF a décidé de prendre en charge la moitié du prix du livre pour les adhérents d’IESF (à jour de leur cotisation) désireux d’acquérir le livre. La promotion du livre a été assurée le 5 décembre 2018 à la MGEN et le 13 février 2019 à CANOPE. Le tiré à part de notre contribution a été largement diffusé. IESF a participé au Grand débat national et a envoyé, dans la première partie du Débat consacré aux services publics, 15 propositions (14 reprenaient largement celles du texte « l’école de la confiance » et la 15e proposait « des maisons d’école en milieu rural ». Ces propositions ont été adoptées soit à l’unanimité des adhérents qui s’étaient exprimés, soit selon un pourcentage calculé en partir de « accord », « pas d’accord » ou « indifférent » exprimés et ont été ensuite transmises par Internet. Appel aux réseaux d’experts en cas de demande de missions [/list] IESF a été de nombreuses fois sollicitée par l’intermédiaire d’EvalUE, d’IDEFIEE, de GOPA, d’AGIRabcd, etc. Des demandes de missions ont fait systèmatiquement l’objet de « News » publiées sur le site mais peu ont abouti, à l’exception de la Tunisie. Le rapport moral de la présidente est ensuite proposé au vote et adopté à l’unanimité par l’assemblée générale. IV Les activités des membres : Compte-rendu de la mission d’André Hussenet en Tunisie : pour le compte d’AGIRabcd et également en présentant IESF, André Hussenet a fait une mission en Tunisie au plus haut niveau du système éducatif, étant reçu par tous les principaux responsables éducatifs. Il a rencontré également l’attaché de coopération éducative à l’ambassade de France à Tunis. Les besoins sont énormes. Mais la mission ne s’est pas déroulée comme prévu et a été réorientée une fois sur place. Des demandes importantes de missionnaires sont à attendre.Il en serait de même au Ruanda où la responsable d’AGIRabcd est en relation avec l’ambassade de France. Le projet consisterait principalement à former des formateurs en Français Langue étrangère. Compte-rendu des activités conduites par Jean-Claude Ravat en France. Jean-Claude Ravat a conduit en France des missions auprès de GIP faisant appel en particulier à Jean-Raymond Masson. Il insiste sur les changements importants qui se produisent actuellement dans les domaines de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage. Il propose un groupe de réflexion sur ce thème. Un appel à participer à ce groupe de travail devrait être lancé, sur le site, auprès des membres d’IESF, à partir d’un court texte de problématique que Jean-Claude pourrait écrire. V Rapport financier du trésorier Jean-Claude Ravat et vote de l’assemblée générale. Jean-Claude Ravat présente le compte financier au 31/12/2018 (voir en annexe 2) et le rapport financier pour l’année 2018. Il rappelle que le fichier « experts » est constitué de 56 membres : 19 femmes et 37 hommes. La moyenne d’âge est de 68 ans. L’association peut donc compter sur environ 700 € de recettes annuelles. Les dépenses incompressibles de l’association (liées principalement à la maintenance du site) sont évaluées à moins de 500  €. Après cet exercice déficitaire exceptionnel de cette année, les réserves de l’association s’élèvent à 1 738,62 €. Le trésorier propose de reconduire la cotisation à 20 €. Les comptes sont approuvés à l’unanimité par l’assemblée générale, ainsi que l’affectation du résultat aux réserves et le maintien de la cotisation à 20 euros. VI Les nouveautés du site  Les traductions en italien et en allemand ont été effectuées grâce à Nicole Baldet et Jean-Claude Ravat et leurs réseaux. La traduction en arabe est envisagée :et paraît souhaitable compte tenu en particulier de la coopération envisagée avec la Tunisie. Brigitte Trincard propose de reprendre la traduction en arabe qui avait déjà été envoyée par Mohamed Souidi et Jean-Claude Ravat se charge d’étudier la faisabilité de la transcription sur le site avec l’informaticien Jean-Christophe Taisne. VII Suite du Groupe de rélexion : Françoise Monti Françoise Monti propose de créer et d’animer un nouveau groupe de travail sur le thème « maisons d’école en milieu rural » dont la production serait à transmettre à toutes les personnes, associations et institutions concernées. La proposition reçoit l’approbation de tous les membres de l’AG. Plusieurs collègues sont prêts à s’y investir, en particulier Françoise Duchêne, André Hussenet et Jean-Claude Cubaud. Françoise Monti préparera un court texte de problématique pour lancer le groupe de travail et faire appel à des participants. VII Perspectives d’action d’IESF  Françoise Duchêne expose un projet d’appel à de jeunes enseignant(e)s retraité(e)s pour venir en aide aux nouveaux enseignant(e)s pendant leurs trois premières années d’exercice du métier : le projet pourrait être monté avec AGIRabcd en prenant comme académie expérimentale celle de Créteil. Plusieurs collègues se sont montrés intéressés. Gisèle Dessieux signale le risque de réactions de syndicats mettant en cause l’institution qui utiliserait des bénévoles au lieu de faire appel des personnels en poste. Aux Pays-Bas, des retraités en association reconnue par le ministère, sont appelés lors des évaluations. Selon Daniel Secrétan, c’est l’institution en France qui doit accompagner, les bénévoles seraient des personnes ressources. Alain Michel soutient le projet qu’il trouve intéressant en tant qu’échange de pratiques. Brigitte Trincard  est prête à accompagner une expérimentation. Il est suggéré de parler « de compagnonnage » pour être un recours possible mais pas un substitut, en s’appuyant en particulier sur les IPR. Un rendez-vous est pris à AGIRabcd avec Anne-Marie Bardi le 30 avril prochain. La présidente va poursuivre la campagne de recrutement auprès des jeunes retraité(e)s, tant de l’IGEN que de l’IGAENR mais également des anciens DAFCO et des IEN à la retraite. Des contacts sont à nouer avec le CIEP et avec l’AFD. Le directeur du CIEP Pierre-François Mourier recevra la présidente, Françoise Duchêne et André Hussenet le 25 avril prochain. A l’AFD, un rendez-vous devrait être pris avec Florence Dupouy. IX Questions diverses En l’absence de questions diverses, La séance est levée à 19 h 30.                                    Michèle Sellier                                                           Nicole Baldet L’AG a été suivie d’une collation préparée par CANOPE.

    Lire la suite »

  • Agiabcd recherche bénévoles

    Posté le Vendredi 05 Avril 2019 à 18:40

    Dans le cadre d'un parcours linguistique pour jeunes réfugiés, la Mission locale de Paris, de laquelle la  délégation AGIRabcd de Paris et petite couronne  est partenaire, recherche des bénévoles disponibles le lundi et/ou le jeudi après-midi pour encadrer des sorties culturelles.  

    Lire la suite »

  • Tunisie, experts en formation professionnelle

    Posté le Jeudi 07 Mars 2019 à 21:40

    URGENT  AGIRabcd nous communique une demande de l'institut français de Tunisie qui recherche des experts en formation professionnelle pour former des formateurs de formateurs  aux techniques d’animation actives, innovantes et participatives. Les missions sont de 10 jours à mettre en place à partir du 15 avril.   Contacter Michele SELLIER michele.sellier@gmail.com

    Lire la suite »

  • Assemblée générale d'IESF mercredi 20 mars

    Posté le Mardi 05 Mars 2019 à 09:59

    La prochaine assemblée générale d'IESF aura lieu le mercredi 20 mars de 17h30 à 19h30 dans les locaux de la librairie CANOPE 13 rue du Four 75006 (métro Mabillon) et non à Ligue de l'enseignement comme traditionnellement car les locaux de la Ligue sont en travaux. L'ordre du jour sera communiqué sous peu.

    Lire la suite »

  • Grand débat proposition15 d'IESF

    Posté le Samedi 23 Février 2019 à 11:15

    Proposition numéro 15 : créer des maisons de l'enfance pour  traiter de façon globale les  problèmes rencontrés par les enfants en milieu rural  pour leur  éviter les transports et mettre à leur disposition les enseignants formés et les outils pédagogiques appropriés. Merci de porter une réponse à notre consultation (pour, contre, NSP)  

    Lire la suite »

  • Grand débat, complément à la précédente actualité

    Posté le Jeudi 07 Février 2019 à 00:17

    Les propositions au grand débat enrichies de deux contribution du bureau de l'association :  Proposition n°13 : pour une participation de tous les acteurs de la communauté éducative (enseignants, parents, élèves, collectivités, etc…) créer dans l’EPA rectorat  un conseil d’administration définissant les objectifs à atteindre par suppression de tous les autres conseils consultatifs (CA EN, CC Formation continue, etc…) et évaluant les résultats. D’accord           .......... Pas d’accord    .......... Indifférent        ..........   Proposition n°14 : pour donner au recteur les moyens d’action sur tous les parcours des élèves, créer au sein de l’EPA rectorat une direction de l’apprentissage et la formation continue par intégration des GIP FCIP (formation continue et insertion professionnelle), créer une direction de l’orientation par intégration des organismes administratifs existants rattachés aux rectorats et créer une direction de création et d’accompagnement pédagogique par intégration des réseaux académiques déjà présents dans le domaine. D’accord           .......... Pas d’accord    .......... Indifférent        ..........  

    Lire la suite »

  • IESF Participe au grand débat

    Posté le Mercredi 06 Février 2019 à 19:19

    Inspecteur de l'éducation sans frontières propose à ses adhérents de participer au grand débat national. Premières propositions de février 2019 Pour une école plus efficace : pour que les performances scolaires des élèves en France ne continuent pas de se dégrader par rapport à celles des élèves des pays développés (Selon les comparaisons internationales PISA, la part des élèves de faible niveau en France était plus importante en 2015 qu’en 2009) ; Pour une école plus équitable : pour que les inégalités de performance scolaire liées au niveau social des parents diminuent ; la France est le pays, selon PISA, où l’écart de niveau de compétence scolaire, selon le statut économique et social, est le plus important : l’ascenseur social ne fonctionne plus. Pour une meilleure utilisation des moyens de l’Education nationale, le premier budget de l’Etat. Ces propositions sont les premières élaborées par les membres du bureau. D'ici le 15 février le bureau recevra d'autres propostions. Qui seront soumises au vote des adhérents dans la seconde quinzaine du mois de février, soit du 16 février au 2 mars, sur chacune des propositions qui auront été numérotées en se déclarant soit : D’accord Pas d’accord Indifférent Dans la première quinzaine de mars, pour le 15 mars, date limite fixée par le gouvernement, IESF transmettra sur le site du Grand Débat les propositions avec les pourcentages d’accord, de désaccord et d’indifférent.

    Lire la suite »

  • OMS recherche des évaluateurs indépendants

    Posté le Samedi 02 Février 2019 à 12:03

    Le Bureau de l’évaluation de l’OMS recherche des évaluateurs indépendants qualifiés et des consultants en évaluation ou des équipes d’évaluateurs indépendants et d’autres professionnels possédant une expérience des évaluations thématiques, stratégiques et d’impact ainsi que des évaluations dans les pays et au niveau des projets afin d’assurer des évaluations de bureaux de pays déterminés, retenues parmi celles figurant dans le plan de travail proposé pour 2018-2019 (http://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/EB142/B142_27-fr.pdf), approuvé par le Conseil exécutif en janvier 2018. Connaissance solide et expérience avérée des normes, des méthodes et de la terminologie relatives à l’évaluation (y compris des approches combinées, des théories du changement, de la mesure de l’impact et de l’optimisation des ressources). Au moins dix ans d’expérience dans la conception, la gestion et la réalisation d’évaluations stratégiques dans les domaines des politiques mondiales ou de la santé publique, du développement international, de l’action humanitaire, des sciences sociales, ou d’autres domaines connexes. Qualifications postuniversitaires dans des domaines liés aux thèmes de l’évaluation. L’OMS offre aux experts en évaluation une rémunération journalière allant de US $500 à US $625, en fonction du degré d’expertise du candidat et de la complexité de sa mission." Pour toute information complémentaire adresser un message par l'intermédiaire de la page contact de notre site 

    Lire la suite »