Consultant pour Recherche sur l'Éducation de Filles au Mali et au Sénégal

Posté le Jeudi 12 Septembre 2019 à 19:32 par JacquesPerrin (62 lectures)

Termes de Référence
Consultant pour Recherche sur l'Éducation de Filles au Mali

Contexte

ONE est une organisation mondiale de campagne et de plaidoyer soutenue par plus de neuf millions de personnes dans le monde entier et tous les milieux qui sont engagés dans la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, en particulier en Afrique. Nous demandons aux dirigeants mondiaux de rendre compte des promesses faites aux plus pauvres, et nous leur mettons la pression pour qu’ils soutiennent de meilleures politiques et une réforme plus efficace de l’aide et du commerce. Nous travaillons également avec les dirigeants africains pour favoriser une démocratie, une reddition de comptes et une transparence accrues afin que ces ressources puissent être déployées efficacement. ONE a des bureaux à Abuja, Berlin, Bruxelles, Dakar, Johannesburg, Londres, New York, Ottawa, Paris et Washington DC.

ONE envisage de mener une campagne sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali axée sur l’amélioration des résultats d’apprentissage et, le cas échéant, de l’accès à l’éducation. La campagne ciblera les secteurs où les filles sont constamment sous-performances par rapport aux garçons. Bien que le gouvernement ait mis en œuvre des stratégies et des plans clés pour l’éducation des filles, des défis liés au mariage des enfants et à la grossesse des adolescentes, à l’exploitation sexuelle et au harcèlement par les enseignants et les élèves, et à la violence dans les écoles demeurent. ONE a mené des recherches de base sur l’état de l’éducation des filles (voir la note « Contexte sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali ») et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux cibler la campagne.


Même si la campagne de ONE serait axée sur le pays. . .à un niveau plus large, nous envisageons également la possibilité de travailler en partenariat avec les OSC qui opèrent au niveau communautaire pour mener une campagne conjointe qui pourrait être axée spécifiquement sur la violence basée sur le genre (VBG). Toute campagne devrait viser à appuyer les efforts du gouvernement.              

 

Les objectifs de la Mission (Attributions) :
L’objectif de cette mission est d’employer un consultant individuel pour effectuer des recherches de fond supplémentaires et des consultations avec les principales parties prenantes au Mali afin de pouvoir mieux cibler une campagne sur l’éducation des filles.

Portée des travaux:
Ce travail devrait impliquer des recherches documentaires et des échanges avec les parties prenantes de l’éducation au Mali (bailleurs de fonds, gouvernement, OSC, communautés, etc.). L’expert-conseil doit examiner et documenter ce qui suit :

  • Impact du conflit sur l’éducation des filles au Mali
  • Les engagements du gouvernement en matière d’égalité des sexes dans l’éducation, en s’appuyant sur diverses sources, notamment les plans sectoriels de l’éducation au Mali
  • Les principaux résultats et indicateurs que le gouvernement s’est engagé à atteindre en ce qui concerne l’éducation des filles et la situation actuelle à cet égard
  • Tout engagement financier en faveur de l’éducation des filles (tant du gouvernement que des bailleurs de fonds) et le montant de ce financement. Cela devrait comprendre une analyse du budget du gouvernement et des lignes budgétaires concernant l’éducation des filles.
  • Un résumé des campagnes/programmes/interventions clés qui ont ciblé l’éducation des filles dans le passé et de leurs réussites/défis
  • Une analyse des données sur l’éducation des filles et la Violence basée sur le genre en milieu scolaire, en particulier en ce qui a trait à la disparité régionale des résultats scolaires selon le sexe (et un suivi pour déterminer si cela est lié à la pauvreté).Elles doivent être indiquées en termes de ratios et comparées aux résultats des garçons, le cas échéant, et elles doivent s’appuyer sur diverses sources.
  • Une analyse des engagements du gouvernement en matière de lutte contre la violence basée sur le genre VBG dans les écoles / parmi les populations en âge d’être scolarisée.
  • Une compilation des preuves établissant un lien entre la violence sexiste VBG, l’abandon scolaire et les mauvais résultats d’apprentissage (à l’échelle mondiale et locale, s’il y a lieu/disponible) et une recherche sur les campagnes de violence sexiste réussies

Calendrier et produits livrables

L’expert-conseil devra produire un rapport qui s’appuie sur les recherches de base déjà effectuées. Le rapport devrait également contenir des recommandations ciblées clés sur l’orientation ou le résultat d’une campagne sur l’éducation des filles.
La durée de cette consultation devrait être d’un mois de travail à temps plein, avec possibilité de prolongation (surtout si nous allons de l’avant avec une campagne)

Qualifications et expérience

Le consultant devrait être basé à Bamako, au Mali. Les qualifications et expériences suivantes sont nécessaires :

  • Excellentes compétences en recherche, en rédaction et en analyse ;
  • Au moins cinq ans d’expérience en recherche en éducation ;
  • Connaissance approfondie du système éducatif au Sénégal ;
  • Expérience de travail sur le plaidoyer et la campagne ;
  • Solides aptitudes interpersonnelles, en particulier pour recueillir de l’information auprès de divers intervenants de l’éducation ;
  • Maîtrise du français et de l’anglais ;

Réponse à michele.sellier@gmail.com

Termes de Référence
                                Consultant pour Recherche sur l'Éducation de Filles au Sénégal

Contexte

ONE est une organisation mondiale de campagne et de plaidoyer soutenue par plus de neuf millions de personnes dans le monde entier et tous les milieux qui sont engagés dans la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, en particulier en Afrique. Nous demandons aux dirigeants mondiaux de rendre compte des promesses faites aux plus pauvres, et nous leur mettons la pression pour qu’ils soutiennent de meilleures politiques et une réforme plus efficace de l’aide et du commerce. Nous travaillons également avec les dirigeants africains pour favoriser une démocratie, une reddition de comptes et une transparence accrues afin que ces ressources puissent être déployées efficacement. ONE a des bureaux à Abuja, Berlin, Bruxelles, Dakar, Johannesburg, Londres, New York, Ottawa, Paris et Washington DC.

ONE envisage de mener une campagne sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali axée sur l’amélioration des résultats d’apprentissage et, le cas échéant, de l’accès à l’éducation. La campagne ciblera les secteurs où les filles sont constamment sous-performances par rapport aux garçons. Bien que le gouvernement ait mis en œuvre des stratégies et des plans clés pour l’éducation des filles, des défis liés au mariage des enfants et à la grossesse des adolescentes, à l’exploitation sexuelle et au harcèlement par les enseignants et les élèves, et à la violence dans les écoles demeurent. ONE a mené des recherches de base sur l’état de l’éducation des filles (voir la note « Contexte sur l’éducation des filles au Sénégal et au Mali ») et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux cibler la campagne.


Même si la campagne de ONE serait axée sur le pays. . .à un niveau plus large, nous envisageons également la possibilité de travailler en partenariat avec les OSC qui opèrent au niveau communautaire pour mener une campagne conjointe qui pourrait être axée spécifiquement sur la violence basée sur le genre (VBG). Toute campagne devrait viser à appuyer les efforts du gouvernement.              

 

Les objectifs de la Mission (Attributions) :
L’objectif de cette mission est d’employer un consultant individuel pour effectuer des recherches de fond supplémentaires et des consultations avec les principales parties prenantes au Sénégal afin de pouvoir mieux cibler une campagne sur l’éducation des filles.

Portée des travaux:
Ce travail devrait impliquer des recherches documentaires et des échanges avec les parties prenantes de l’éducation au Sénégal (bailleurs de fonds, gouvernement, OSC, communautés, etc.). L’expert-conseil doit examiner et documenter ce qui suit :

  • Les engagements du gouvernement en matière d’égalité des sexes dans l’éducation, en s’appuyant sur diverses sources, notamment les plans sectoriels de l’éducation du Sénégal
  • Les principaux résultats et indicateurs que le gouvernement s’est engagé à atteindre en ce qui concerne l’éducation des filles et la situation actuelle à cet égard
  • Tout engagement financier en faveur de l’éducation des filles (tant du gouvernement que des bailleurs de fonds) et le montant de ce financement. Cela devrait comprendre une analyse du budget du gouvernement et des lignes budgétaires concernant l’éducation des filles.
  • Un résumé des campagnes/programmes/interventions clés qui ont ciblé l’éducation des filles dans le passé et de leurs réussites/défis
  • Une analyse des données sur l’éducation des filles et la Violence basée sur le genre en milieu scolaire, en particulier en ce qui a trait à la disparité régionale des résultats scolaires selon le sexe (et un suivi pour déterminer si cela est lié à la pauvreté).Elles doivent être indiquées en termes de ratios et comparées aux résultats des garçons, le cas échéant, et elles doivent s’appuyer sur diverses sources.
  • Une analyse des engagements du gouvernement en matière de lutte contre la violence basée sur le genre VBG dans les écoles / parmi les populations en âge d’être scolarisée.
  • Une compilation des preuves établissant un lien entre la violence sexiste VBG, l’abandon scolaire et les mauvais résultats d’apprentissage (à l’échelle mondiale et locale, s’il y a lieu/disponible) et une recherche sur les campagnes de violence sexiste réussies

Calendrier et produits livrables

L’expert-conseil devra produire un rapport qui s’appuie sur les recherches de base déjà effectuées. Le rapport devrait également contenir des recommandations ciblées clés sur l’orientation ou le résultat d’une campagne sur l’éducation des filles.
La durée de cette consultation devrait être d’un mois de travail à temps plein, avec possibilité de prolongation (surtout si nous allons de l’avant avec une campagne)

Qualifications et expérience

Le consultant devrait être basé à Dakar, au Sénégal. Les qualifications et expériences suivantes sont nécessaires :

  • Excellentes compétences en recherche, en rédaction et en analyse ;
  • Au moins cinq ans d’expérience en recherche en éducation ;
  • Connaissance approfondie du système éducatif au Sénégal ;
  • Expérience de travail sur le plaidoyer et la campagne ;
  • Solides aptitudes interpersonnelles, en particulier pour recueillir de l’information auprès de divers intervenants de l’éducation ;
  • Maîtrise du français et de l’anglais ;

Réponse à michele.sellier@gmail.com