Les Dernières News

Par Catégorie
Voir toutes les NewsRSS
  • Recherche experts pour la Tunisie

    Posté le Jeudi 07 Juin 2018 à 19:59

    L'association EvalUE nous communique la recherche suivante pour un projet intitulé EMORI. Aix-Marseille Université coordonne une réponse à un appel d’offre européen, avec  l’IRD, le MESRI, le CNRS, sa filiale Protisvalor, BPI France et Zabala. L'objectif général du marché est de soutenir les institutions, équipes et entreprises tunisiennes, pour leur permettre de mieux réussir aux appels européens Horizon 2020 et du futur programme Horizon Europe A cette fin, Sont recherchés deux experts principaux, qui seront basés à Tunis : -        Expert principal 1: Chef d'équipe, Spécialiste H2020 -        Expert principal 2: Spécialiste Formation, coaching H2020 Pour tout renseignement complémentaire, contacter viviane.devriesere@eval-ue.fr

    Lire la suite »

  • questionnaire européen sur l'évolution et l'avenir de l'enseignement et de la formation professionnels

    Posté le Mardi 15 Mai 2018 à 11:56

    Le CEDEFOP lance en France un questionnaire européen sur l'évolution et l'avenir de l'enseignement et de la formation professionnels  en Europe (y compris au niveau de l'enseignement supérieur). Ce questionnaire fait suite à une étude préliminaire effectuée par deux de nos collègues, Alain Michel et Jean-François Cervel. Le questionnaire est en anglais, mais facile à comprendre et à remplir en quinze minutes (pour l'essentiel, cela consiste à cocher des cases). Il est aussi diffusé auprès des inspections générales, des IEN du secondaire, de proviseurs de LP, de la DGSIP, d'enseignants du supérieur, de DAFPIC, de l'ONISEP, des partenaires sociaux, de chercheurs (CEREQ, universités, organismes privés d'études), de France Stratégie, de la CNCP,  au sein de l'AFAE, etc. Nous invitons nos adhérents à le remplir. Les résultats globaux pour la France et pour l'Europe quand ils seront disponibles seront disponibles sur notre site. Pour répondre, il suffit de cliquer sur le lien suivant : https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/ChangingVET2035

    Lire la suite »

  • Consultants Haiti

    Posté le Mercredi 02 Mai 2018 à 20:02

    L'APEFE (Association pour la Promotion de l'Enseignement et de la Formation à l'Etranger - Bruxelles) travaille actuellement, en partenariat avec un cabinet de consultance luxembourgeois. Il s’agit d’un appel d’offres de l’AFD pour l’amélioration de la formation professionnelle, en particulier en milieu rural, auprès de l’Institut National de Formation Professionnelle d’Haïti.  L'AFPE recherche actuellement des experts pour des missions d’expertises perlées. Deux types de profils pourraient peut-être correspondre, notamment celui du chef de projet, ou bien l’expert gestionnaire de centre. Chef(fe) de mission (K1) Le/la chef(fe) de mission interviendra sous la forme d’une assistance technique perlée. Il/elle aura un profil de spécialiste de la formation professionnelle avec une forte expérience internationale. Il/elle aura une expérience significative dans l’accompagnement du changement et le pilotage de projets de développement. Il/elle devra justifier des compétences et expériences suivantes : Spécialiste de la formation professionnelle, 10 ans d’expérience minimum dans le secteur Expérience en accompagnement du changement, en particulier des réformes de la formation professionnelle  Expérience et compétences en conduite du changement, capacités d’animation de projets et d’accompagnement d’une structure faîtière de la formation professionnelle ; Compétences avérées en gestion de projet (gestion financière, passation des marchés, suivi/évaluation, reporting, ….), notamment sur financements européens   Expérience internationale (i.e. en dehors de son pays d’origine) et dans un pays comparable à Haïti en termes de capacités  institutionnelles ; Grande capacité de travail en équipe   Maîtrise parfaite du français parlé et écrit. Expert(e) gestion de centres (K3) Un(e) expert(e) interviendra de façon perlée, avec un profil de gestionnaire (ou ex-gestionnaire) de centres de formation. Il/elle sera directement en appui au renforcement des capacités des équipes de direction des 6 centres appuyés notamment en ce qui concerne la planification des activités, en lien avec les expertises publiques françaises (notamment le ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation) qui pourront être mobilisées dans le cadre d’accords de partenariat. Il/elle appuiera également au besoin les 6 centres de formation agricole dans l’exécution des dépenses. Il/elle devra justifier des compétences et expériences suivantes : Spécialiste de la formation professionnelle ; 10 ans d’expérience minimum dans le secteur ; Expérience de la gestion d’un centre de formation professionnelle et/ou d’enseignement technique ; Expérience et compétences avérées dans le secteur de la formation agricole et rurale ; Bonne compréhension des enjeux de l’accréditation des centres et de la certification des programmes de formation ; Connaissance de plusieurs filières de formation ; Expérience et compétences en conduite du changement, capacités d’animation de projet et d’accompagnement d’une structure ; Capacité à travailler en équipe ; Maîtrise parfaite du français parlé et écrit. Une expérience internationale n’est pas requise pour ce profil. L'AFPE recherche également d ’autres experts courts termes dans le domaine FTP et de l’ingénierie de la formation agricole et rurale.  Si cette proposition vous intéresse, contacter Francis Lévi (francis.levi@gmail.com) qui vous mettra en relation avec l'AFPE.

    Lire la suite »

  • Erratum

    Posté le Dimanche 29 Avril 2018 à 20:12

    Une précision qui manque sur la précédente actualité. Avec nos excuses. Samuel Rivière, ancien de l'Agence et présentement consultant en projets européens au Cabinet SIRIUS recherche des free-lance expérimentés pour réaliser des "contrôles de services faits" de dossiers FEDER et FSE.

    Lire la suite »

  • Evaluation de dossiers FEDER et FSE

    Posté le Dimanche 29 Avril 2018 à 19:25

    Recherche d'experts indépendants pour évaluation de dossiers FEDER et FSE Samuel Rivière, ancien de l'Agence et présentement consultant en projets européens au Cabinet SIRIUS recherche des free-lance expérimentés pour évaluer des dossiers FEDER et FSE. La cabinet SIRIUS inclue l'institut d'Audit et de Management Territorial Européen, se présentant comme "le premier Cabinet en France en matière de contrôle des fonds structurels européens principalement dans le cadre du Fonds Social Européen (FSE) et Fonds Européen pour le Développement Economique et Régionale (FEDER)". Contacter directement Samuel Rivière de la part d'EvalUE. samuel.riviere@gmail.com  06 43 13 07 82

    Lire la suite »

  • Compte rendu de l'assemblée générale du 7 mars 2018

    Posté le Lundi 26 Mars 2018 à 11:48

    Compte-rendu de l’assemblée générale de l’association « Inspecteurs de l’éducation sans frontières » I.E.S.F. Réunie 07 mars 2018 à la Ligue de l’Enseignement       L’assemblée générale de l’Association « Inspecteurs de l’éducation sans frontières » (IESF), réunie conformément aux dispositions statutaires, à l’invitation de la Présidente Michèle Sellier, s’est tenue le 07 mars 2018 de 17h30 à 20h, à la Ligue de l’enseignement, 3 rue Récamier, 75007 Paris.   Le secrétaire a constaté que le quorum était atteint, compte tenu des personnes présentes (18) et représentées (16). (Voir la liste en annexe 1).   Il a été demandé à Jean-Claude Ravat d’assurer la présidence de la séance.   L’ordre du jour appelait l’examen des points suivants : I - Approbation du Procès-verbal de l’assemblée générale du 22 mars 2017 II - Vie de l'association III - Renouvellement des membres du conseil d’administration IV - Rapport moral de la présidente V - Rapport financier du trésorier VI - Le point sur les partenariats (EvalUE, Association des DAFCO/DAFPIC, Association des régions de France) VII - Les nouveautés du site web VIII - Groupe de réflexion : Présentation du texte «Pour une école de la confiance, réflexions d’un groupe d’inspecteurs d’Éducation Sans Frontières » et suite à donner, IX - Perspectives d’actions d’IESF X - Questions diverses I Approbation du compte rendu de l’assemblée générale du 9 mars 2016 Le procès-verbal  de l’assemblée générale du 22 mars 2017 ne suscite ni opposition ni abstention.  La présidente fait part du mail reçu, à propos du compte-rendu de cette assemblée générale, de la part de notre collègue Mohamed Sehir Souidi qui propose de faire une traduction en arabe des points forts, attractifs et fondamentaux du site de l’association. Cette proposition de notre collègue (qui nous signale qu’il est en train d’élaborer un manuel d’apprentissage de la langue arabe, rédigé en langue française) est acceptée à l’unanimité des membres ; en revanche ce collègue nous avait aussi proposé de filmer notre assemblée générale. Cette offre n’est pas retenue. Après ce court débat, l’assemblée générale approuve à l’unanimité le procès-verbal du 22 mars 2017.   II. Vie de l'association La présidente rappelle qu’IESF est en tant qu’association membre de La Ligue de l’enseignement qui accueille aujourd’hui l’assemblée générale. L’association se réjouit d’avoir accueilli en 2017 dans ses rangs neuf nouveaux collègues qui. ont demandé à rejoindre IESF: Justin Azankpo agrégé d’économie et de gestion, ancien proviseur et trésorier de l’AFAE (association française des acteurs de l’éducation) Marina Geat enseigne la langue et la littérature françaises à l’Université de Rome Michel Héron IA-IPR d’histoire géographie honoraire, ancien de l’AEFE (agence des établissements français à l’étranger) Pascal Jardin, IGEN honoraire du premier degré Josée Kamoun IGEN honoraire d’anglais, traductrice, (entre autres, de livres de Philippe Roth) Jean-Marie Lochet ancien directeur d’école normal, IA-IPR Établissements et Vie scolaire honoraire Christian Peroux IGAENR honoraire Jean Salles-Loustau universitaire, IGEN honoraire langues régionales Jean-Luc Moreau universitaire, membre en tant que président d’EvalUE Aux termes du partenariat signé avec l’association EvalUE, 8 membres de cette association ont demandé à figurer comme experts sur le site d’IESF. Ils ont envoyé leur CV et ont rempli une fiche critériée qui a permis à Jean-Claude Ravat de les faire figurer en tant qu’experts sur le site.. Il s’agit d’Emmanuel Boudart, de Viviane Devrière, de Fabrice Fresse, de Vincent Gorce, de Michel Gout, d’Annie Lhereté, de Flore Morgand et de Doris Uebel. Le bureau demande à l'assemblée générale la radiation de 8 collègues qui n'ont plus réglé leur cotisation depuis 2016, malgré plusieurs rappels. Il s'agit de Françoise Biard, de Claude Boichot, d’Olivier Bost, de Jean-Claude Cayrol, de Jean-Pierre Lacoste, de Jean-Yves Langanay, de Marie-Pierre Roussel et de Jean-Pierre Vilain. Nous savons que certains de ces collègues ont des soucis de santé tandis que d’autres sont engagés dans des activités prenantes. L'assemblée générale ne s'oppose pas à ces 8 radiations. La présidente fait part des demandes qu’elle reçoit par l’intermédiaire du site de la part de collègues en Algérie, à Madagascar et au Gabon. Certains ont déjà envoyé leur CV mais IESF ne peut pas leur demander un parrainage qui est cependant prévu dans les statuts. La cotisation étant maintenue à 20 euros, le trésorier rappelle à chacun la nécessité de s'acquitter de sa cotisation à l’occasion de l’assemblée générale. Le principe est retenu de dispenser les collègues résidents à l’étranger du paiement de leur cotisation. Chaque membre de l’association a reçu une carte d’adhérent, bleue pour 2017 et jaune pour 2018. Gisèle Dessieux demande que soit préparée, pour chacun, une carte de visite à remettre lors des entretiens avec un opérateur. Jacques Perrin propose de s’en charger. Il est rappelé que toutes les formalités requises par la CNIL ont été effectuées à propos du fichier d’experts. À partir des critères du fichier d’experts, il a été possible de constituer un livret des compétences des experts d’IESF. Ce livret est distribué aux membres de l’assemblée générale. Il fait apparaître des forces mais aussi des faiblesses. Il permet ainsi d’orienter les recherches pour trouver de nouveaux adhérents. III Renouvellement des membres du conseil d’administration et du bureau L’association IESF a été créée en 2009. Depuis cette date, plusieurs collègues membres du conseil d’administration ont quitté l’association : Jean-Michel Bérard, Pierre Dasté, Jean-René Genty, Hélène Mathieu et  Marie-Pierre Rousel. Conformément à l’article 8 des statuts, un nouveau conseil d’administration doit être élu pour 3 ans. 12 collègues, après avoir été sollicités, se sont portés candidats : Nicole Baldet, Françoise Duchène, Jean-Yves Dupuis, Gisèle Dessieux, Bruno Halff, André Hussenet, Robert Jammes, Odile Luginbuhl, Alain Michel, Jacques Perrin, Jean-Claude Ravat et Michèle Sellier. L’assemblée générale approuve à l’unanimité les candidatures des 12 collègues cités supra. L’assemblée générale demande au nouveau conseil d’administration de désigner les 8 membres du bureau. Michèle Sellier se présente comme présidente, Nicole Baldet comme secrétaire, Françoise Duchène, Jean-Yves Dupuis et Robert Jammes, en tant que vice-président(e)s, Jean-Claude Ravat comme trésorier, Jacques Perrin comme administrateur de site et André Hussenet comme responsable du groupe de réflexion. Les 8 candidats sont élus à l’unanimité des membres du conseil d’administration. Jean Geoffroy est élu à l’unanimité membre d’honneur du bureau d’IESF. IV Rapport moral de la présidente La présidente de l’association présente le rapport moral Le bureau de l’association s’est réuni à deux reprises : le 13 septembre 2017 et le 18 décembre 2017. Le groupe de réflexion (comprenant 20 inscrits) s’est réuni à deux fois à l’initiative d’André Hussenet : le 24 juin 2017 et 18 octobre 2017. La conception et la rédaction d’un texte intitulé « Pour une école de la confiance, réflexions d’un groupe d’inspecteurs de l’éducation sans frontières » a nécessité plus de 10 réunions, mobilisant principalement André Hussenet, Nicole Baldet, Françoise Duchène, Jean-Yves Dupuis, Jacques Perrin, Jean-Claude Ravat et Michèle Sellier. Le texte qui sera publié en octobre  2018 sera présenté par André Hussenet en point VIII de l’ordre du jour. La présidente fait ensuite le point sur le fonctionnement d’IESF qui, il convient de le rappeler,  n’est pas un opérateur mais un vivier d’experts. Plusieurs demandes de missions ont été faites à IESF : pour le décrochage scolaire en Turquie : Héla Nafti s’est portée candidate Ingénierie de formation en Algérie Formation au Management en Ouganda Création du bac international dans un réseau d’écoles en Algérie : Josée Kamoun s’est portée candidate Expertise des programmes de mathématiques, physique et chimie  au Mali : Daniel Secrétan s’est proposé puis s’est rétracté pour ne pas cautionner un travail déjà fait Demande d’assistance technique au Maroc : IESF s’est porté candidat avec le British Council au sein d’un consortium coordonné par GOPA qui n’a pas remporté l’appel d’offre Demande de formation agricole en Côte d’Ivoire Aide au développement du système éducatif au Soudan Demande de coopération agricole au Cameroun. Aucune de ces demandes n’a abouti jusqu’à présent. La présidente fait également état de la politique de  partenariats qui a été menée. Une rencontre eu lieu avec Cyril Bouyeure pour IDEFIE, avec Jacques Perrin et Michèle Sellier. Cette association qui conduit principalement des réflexions sur l’expertise française à l’étranger n’est pas intéressée par un partenariat avec IESF. Michèle Sellier, en tant que présidente, reste cependant adhérente d’IDEFIE qui est une source importante d’informations. Une réunion a eu lieu au siège de « Bibliothèques sans frontières » avec son directeur Éducation et ses collaboratrices, Nicole Baldet, Françoise Duchène et Michèle Sellier. Cette association très engagée sur le terrain, n’a plus donné suite. L’association des DAFCO/DAFPIC a été contactée et une réunion a eu lieu avec son président Jean-Yves Ledoux, Jean-Claude Ravat et Michèle Sellier. Jean-Yves Ledoux s’est déclaré très intéressé par une collaboration avec IESF, ses adhérents pouvant soutenir des actions menées par les DAFCO/DAFPIC à l’international. Jean-Yves Ledoux a consulté, ensuite, les adhérents qui sont, pour le moment, absorbés par d’autres dossiers urgents mais le projet de partenariat entre IESF et l’association n’est pas abandonnée. Le 3 octobre dernier, Rémy Sueur, André Hussenet et Michèle Sellier ont été reçus à l’association des régions de France,  par Jean Rainaud, responsable Education qui s’est dit très intéressé par nos offres de service. Des contacts ont été pris avec EvalUE (association d’experts et d’évaluateurs de l’Union Européenne) avec Jean-Luc Moreau, le président et Viviane Devrière, la vice-présidente. Une convention de partenariat a été signée le 20 octobre. Aux termes de cette convention, l’association est adhérente d’IESF exonérée de cotisation. les membres d’EvalUE qui en font la demande figurent sur le site en tant qu’experts tandis qu’IESF reçoit de la part d’EvalUE les appels d’offre et les demandes d’experts dont l’association a connaissance. Le président d’EvalUE a accès au site d’IESF et la présidente d’IESF à l’espace collaboratif d’EvalUE. En conclusion, la présidente insiste sur l’importance du site d’IESF et du livret de compétences qui permettent à des opérateurs de faire appel à IESF. La présidente constate qu’IESF suscite des attentes fortes mais que l’association doit être en mesure d’y répondre. Dans le débat qui a suivi, Jean-Claude Ravat comme Gisèle Dessieux ont demandé qu’IESF se reconcentre, après avoir consacré beaucoup de temps à la rédaction du texte « Pour une école de la confiance », sur son objectif premier qui est d’entrer en relation avec des opérateurs pour « Soutenir et accompagner, à travers le monde, des projets d’éducation et de formation… » en conformité avec ses statuts. Le rapport moral de la présidente est ensuite adopté à l’unanimité par l’assemblée générale. IV. Rapport financier du trésorier et votes de l’assemblée générale Le trésorier présente le rapport financier.de l’année 2017 (voir annexe 2). Le bureau a décidé de transférer les comptes d’IESF de la Banque postale à la BP AURA. L’association peut compter sur 780 euros de recettes annuelles tandis que les dépenses incompressibles s’élèvent à moins de 500 euros. En conséquence, le trésorier propose le maintien à 20 euros de la cotisation annuelle. Les comptes sont approuvés à l’unanimité par l’assemblée générale, ainsi que l’affectation du résultat aux réserves et le maintien de la cotisation à 20 euros. V. Le point sur les partenariats Jean-Claude Ravat Jean-Claude Ravat revient sur les partenariats, en particulier celui avec l’association des DAFCO/DAFPIC qui demande une véritable assistance technique. Il en est de même pour les offres de service à faire à l’association des régions de France. Il propose que l’association mette en place un groupe de travail qui se doterait d’un responsable sur le thème de la « réforme de la formation professionnelle (PF) ». Dominique Dalmas fait remarquer que le travail avec les régions se situe sur deux plans différents : d’une part une offre d’IESF d’évaluation des programmes de FP et d’autre part, une offre d’IESF de participer à des projets des régions à l’international. Plusieurs participants se proposent pour participer à ce groupe : Dominique Dalmas, André Hussenet Jean-Raymond Masson, Jacques Perrin et Jean-Claude Ravat. Il est décidé qu’un appel sera fait à tous les adhérents pour solliciter ceux qui voudraient se joindre au groupe. VI Les nouveautés du site Jean-Claude Ravat revient sur l’importance de la fiche expert, du CV associé et de la fiche critériée. Il demande expressément que chaque adhérent mette à jour régulièrement son profil. Il est fortement souhaitable que chaque adhérent fasse figurer sa photo. Il rappelle que le fichier « Expert » est verrouillé et n’est pas accessible aux adhérents. Les demandes de modification, les nouveaux CV  doivent être envoyés à ravat.jean-claude@wanadoo.fr VII Groupe de réflexion : Présentation du texte «Pour une école de la confiance, réflexions d’un groupe d’inspecteurs d’Éducation Sans Frontières » et suite à donner, André Hussenet André Hussenet rappelle d’abord les circonstances dans lesquelles le groupe de réflexion est né ainsi que l’objectif visé : formuler analyses et propositions susceptibles d’exercer une influence si minime soit-elle sur la nécessaire évolution de notre école. Les textes diffusés par IESF ne requerront pas un accord unanime des membres afin d’éviter les compromis qui affadissent et n’engageront donc que les signataires. André Hussenet présente ainsi le texte « Pour une école de la Confiance » que 14 membres d’IESF, ont accepté de signer. Il précise ensuite que le travail collectif qui a conduit au texte intitulé « Pour une école de la confiance » a exigé un travail long et délicat car contraint par la volonté de prendre en compte des contributions diverses et par la nécessité de respecter les exigences du Centre International de Recherches et d’Information sur l’Économie publique, sociale , coopérative (CIRIEC dont le président d’honneur est Jacques Fournier) qui propose l’intégration de ce texte dans un livre à sortir à l’automne. Ce livre devrait être disponible en octobre prochain, sous le titre « Éducation et intérêt général ». Jusqu’à cette date cette contribution ne doit pas être divulguée. Il tient à préciser que sans l’engagement, l’investissement et la diplomatie de notre présidente la tâche  n’aurait pas été conduite à son terme. Il précise à nouveau que ce texte ne signifie évidemment pas unanimité des membres d’IESF. Il résume enfin les éléments majeurs du texte dont les propositions, systématiquement précédées par des observations et des analyses, sont devenues à la demande expresse des responsables du CIRIEC : J. Fournier et P. Bance, sinon brutales, du moins explicites et directes. Ces propositions s’intègrent dans un modèle de gouvernance d’un Etat stratège qui distingue clairement les fonctions stratégiques de définition des politiques éducatives nationales, de correction des inégalités de toutes sortes, d’évaluation et de contrôle, et les fonctions opérationnelles confiées aux différents niveaux de décentralisation et de déconcentration. En bref,  pour retrouver une école de la confiance le texte propose de donner de plus grandes marges d’initiative, plus de responsabilités d’abord aux enseignants mieux formés tout au long de leur carrière, gérée en fonction des responsabilités exercées et des formations suivies, ensuite aux établissements tous organisés en établissements publics locaux avec la création d’une école du socle réunissant le primaire et le premier cycle, enfin aux recteurs nommés à la tête de rectorats érigés en établissements publics régionaux. En contrepartie les équipes pédagogiques, les établissements aux différents niveaux local et régional seront régulièrement évalués principalement mais non exclusivement par des corps d’inspection recentrés sur cette tâche prioritaire sinon exclusive et dont les rapports seront rendus publics pour contribuer au débat démocratique et limiter les effets destructeurs de service public d’une concurrence qui laisse les plus démunis sur le bord du chemin. Alain Michel marque son désaccord avec une conception de l’inspection centrée sur l’évaluation, considérant, en ce qui le concerne, que la partie « conseil » lui a paru la plus intéressante dans le métier d’inspecteur. Ce à quoi certains signataires précisent que, dans le schéma proposé, il aurait peut-être été amené à emprunter un autre parcours de carrière plus conforme à ses aspirations et ses compétences. VIII Perspectives d’actions d’IESF Il est convenu de se recentrer sur les missions à effectuer  et sur les contacts à nouer avec les opérateurs. Une réunion est fixée pour le 28 mars à 14h, ouverte aux adhérents intéressés pour programmer les contacts à prendre  avec un ordre du jour consacré uniquement aux actions (notamment de communication) à mettre en œuvre pour qu’IESF soit encore mieux  connue et que l’association intensifie sa politique de partenariats avec les différents opérateurs et financeurs de coopération éducative. En priorité, un partenariat devrait être concrétisé avec l’Institut européen d’éducation et de politique sociale (IEEPS) dont Alain Michel est un des responsables. Il est prévu de prendre l’attache d’AGIR abcd, association qui regroupe principalement des enseignants retraités qui participent bénévolement à des missions d’évaluation et de conseil en France et à l’étranger. Cette association qui nous a déjà approchés compte près de 3 000 adhérents. André Hussenet est chargé de prendre le rendez-vous. Le bureau demandera également rendez-vous au nouveau directeur du CIEP, l’ambassadeur Pierre-François Mourier. Une nouvelle démarche serait à entreprendre auprès de la SOFRECO Le groupe de réflexion sera appelé à poursuivre ses travaux sur les thèmes de l’école de la confiance, des écoles rurales et de celui de la formation tout au long de la vie. Comme il l’a déjà été dit, un groupe nouveau devrait se mettre au travail sur le thème de la Formation professionnelle. La séance est levée à 20 h                                      Michèle Sellier                                                           Nicole Baldet  

    Lire la suite »

  • Communication d'IESF à tous les adhérents

    Posté le Dimanche 11 Mars 2018 à 10:51

    INFORMATION L’assemblée générale de l’association IESF qui s’est tenue le mercredi 7 mars 2018 a demandé au bureau d’organiser une réunion ouverte à tous les adhérents avec un ordre du jour consacré uniquement aux actions (notamment de communication) à mettre en œuvre pour que IESF soit encore mieux  connue et que l’association intensifie sa politique de partenariats avec les différents opérateurs et financeurs de coopération éducative. Cette réunion se tiendra : De 14 heures  à 17  heures 24 rue Buot 75013 Mercredi 28 mars 2018     Huit membres du conseil d’administration sont déjà inscrits : M. Sellier, JC. Ravat, J. Perrin, N. Baldet, R. Jammes,  A. Hussenet, A. Michel, JY. Dupuy. Cette réunion de bureau est ouverte et si vous souhaitez y participer, merci d’adresser un mèl à M Sellier. Nous sommes preneurs de toutes vos idées, de vos suggestions en la matière. Si vous connaissez  des noms d’organismes ou d’organisations  qui vous sembleraient utiles de contacter merci de nous transmettre les coordonnées. Le bureau de l’association IESF

    Lire la suite »

  • Procurations pour AG du 7 mars

    Posté le Vendredi 02 Mars 2018 à 19:32

    Message à nos adhérents ne pouvant être présent à l'assemblée générale du 7 mars : Merci de remplir la procuration ci dessous et de l'adresser à Michèle SELLIER 24, rue Buot 75013 PARIS Assemblée générale ordinaire du mercredi 7 mars 2018 de l’association « inspecteurs de l’éducation sans frontières »       Je soussigné (e) ……………………………………………………………….      Donne procuration à …………………………………………………………                   aux fins de me représenter à l’assemblée générale ordinaire du 7 mars 2018   Pour le mandant                                                        Pour le mandataire Signature                                                                   signature (précédée de la mention « Bon pour acceptation »)

    Lire la suite »

  • Assemblée générale

    Posté le Jeudi 22 Février 2018 à 13:19

    Prochaine Assemblée générale d’IESF Mercredi 7 mars 2018 de 17h30 à 19h30 (Ligue de l’enseignement 3, rue Récamier 75007 PARIS) Métro Sèvres Babylone, Autobus 63, 68, 70, 83, 84, 87, 94, 

    Lire la suite »

  • Assemblée générale

    Posté le Mardi 19 Décembre 2017 à 20:48

    Save the date,  L'assemblée générale de l'association aura lieu le 7 mars 2018, lieu un ordre du jour seront précisés ultérieurement. A vos agendas.  

    Lire la suite »

  • évaluation réseau de centres de formation professionnelle agricole au Cameroun

    Posté le Mercredi 29 Novembre 2017 à 18:38

    Objet: AO IECD évaluation réseau de centres de formation professionnelle agricole - Cameroun, RCI, RDC Appel d'offres de l'IECD pour l'évaluation d’un réseau de centres de formation professionnelle agricole : Programme d’entrepreneuriat en milieu rural, formation et insertion des jeunes au Cameroun, en Côte d’Ivoire et en République démocratique du Congo. Les termes de référence à télécharger sur le site du F3E (www.f3e.asso.fr, rubrique « Recherchons consultants ») présentent l'évaluation souhaitée et les modalités de réponse à cet appel d'offres. L’offre doit être envoyée par e-mail à Clémence Metz (clemence.metz@iecd.org) avant le 5 janvier 2018 à 20h.

    Lire la suite »

  • groupe de réflexion des membres d'IESF le mercredi 18 octobre

    Posté le Jeudi 12 Octobre 2017 à 14:28

    Nous rappelons la réunion du groupe de réflexion le mercredi 18 octobre prochain à 17 h  à La Ligue de l’Enseignement, 3 rue Récamier, 75017, salle 12. Outre ses activités à l’étranger et en France, IESF a constitué, en son sein, un groupe de réflexion qui a préparé, en vue d’une publication, un texte qui serait intitulé « une école organisée et pilotée sur la base de la confiance et de l’exigence, sous-titré « les réflexions d’un groupe d’inspecteurs membres d’IESF ». Ce groupe de réflexion est ouvert à tous les membres de l’association. Vous allez recevoir avant dimanche soir prochain un projet de texte qui pourrait servir de base à la discussion.

    Lire la suite »

  • Développement d’un Dispositif sectoriel de partenariat pour la formation en Agriculture en Côte d’Ivoire

    Posté le Vendredi 06 Octobre 2017 à 18:13

    1 expert recherché. L’objectif de la présente mission est d’accompagner les acteurs concernés par ce Procor, publics et privés, dans la finalisation du dispositif sectoriel de partenariat existant, conçu principalement autour du Comité de la branche professionnelle agricole (CBPA), en vue de le rendre plus clair et plus représentatif au niveau opérationnel. Le travail d’affinement doit inclure les implications juridiques, réglementaires ainsi que le schéma de financement du fonctionnement de ce dispositif. Les candidatures doivent parvenir à l’UNESCO avant le 13 octobre 2017. Dates prévues : du 23 octobre au 15 décembre 2017 pour un total de 25 h/j, dont 10+5 à Abidjan. Termes de références complets à demander par notre rubrique "contact".

    Lire la suite »

  • Recrutement d'une assistance technique en appui au secteur de la formation professionnelle au Maroc

    Posté le Vendredi 06 Octobre 2017 à 12:58

    Le cabinet Particip est à la recherche de compétences d'experts prinipaux et non principaux pour l'assistance technique en appui au secteur de la formation professionnelle au Maroc.  1. INFORMATIONS GÉNÉRALES Pays partenaire : Royaume du Maroc Pouvoir adjudicateur : Délégation de l'Union européenne eu Royaume du Maroc Objectif général du programme dans lequel s'inscrit cet appel d'offre : accompagner la réforme du secteur de la formation professionnelle au Maroc dans son ambition de renforcer le capital humain pour une croissance durable, inclusive, participative, avec une attention particulière pour les populations exclues de toute formation et toute qualification. L'objectif spécifique du présent projet est de soutenir la réforme du secteur de la formation professionnelle via des actions de renforcement de capacités, la réalisation d'études, l'organisation d'activités de communication, le renforcement de la planification et de la gouvernance du secteur. Cela en vue de l'atteinte des résultats du programme "Formation Professionnelle". RESULTAT TRANSVERSAL - La planification, coordination et le suivi des actions du programme "Formation Professionnelle" sont assurés. Il s'agira d'appuyer le bénéficiaire avec un appui technique et de secrétariat pour la bonne mise en oeuvre du programme dans son ensemble (planification, coordination, monitoring, reporting etc.). A titre d'exemple, l'ATA appuiera le bénéficiaire dans des tâches comme l'organisation et le secrétariat des Comités de Pilotage, des Comités Techniques de suivi (réf §4.3.2), la production de comptes rendus, la mise en place d'actions de suivi, de planification et/ou de monitoring. RESULTAT 1 - La gouvernance de la politique sectorielle de la FP (pilotage et suivi de la stratégie, planification de l'offre, budgétisation pluriannuelle, système d'information intégré) est renforcée La mise en place d’une gouvernance performante du système de la FP au Maroc est l'un des leviers de la stratégie nationale du secteur à l'horizon 2021 (axe 6). En effet, depuis des décennies, la gouvernance constitue l’une des problématiques transversales du secteur tant pour des raisons tenant à l’efficience de la gestion, que pour celles en rapport avec la participation, la transparence, la responsabilisation, l’évaluation et la reddition des comptes. A noter que la SNFP prévoit une cinquantaine de mesures visant l'amélioration de la gouvernance du secteur. En plus de la gouvernance au sens propre, ce résultat vise le développement d'un système d'analyse et prévision des besoins du marché de l'emploi qui permettra une meilleure adéquation de l'offre de formation aux besoins du marché de l'emploi. RESULTAT 2 - La capacité et les compétences des acteurs impliqués dans la mise en oeuvre et le suivi de la politique de la formation professionnelle sont renforcés En vue d'optimiser le rendement du système de la FP, le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle accorde une grande importance au développement des compétences professionnelles de ses ressources humaines. Dans ce contexte, une politique intégrée de formation de formateurs est envisagée au Maroc et une place centrale est donnée au rôle de la formation continue. Améliorer les performances des acteurs (personnel administratif et pédagogique, tuteurs d'entreprise et directeurs d'établissements…), apparait en tête des priorités susceptibles de promouvoir la qualité de la FP et d’améliorer son rendement. RESULTAT 3 – L'accès aux parcours de formation professionnelle des populations vulnérables est amélioré ainsi que la coordination entre les acteurs concernés par l'appui à ces populations La formation professionnelle peut représenter un parcours éducatif intéressant pour des populations vulnérables, telles que les jeunes déscolarisés, les analphabètes, les chercheurs d’emploi non diplômés, les inactifs, les salariés en perte d’emploi, les autoentrepreneurs, les TPE et PME. RESULTAT 4 – Le partenariat UE – Maroc dans le domaine de la formation professionnelle est visible L'ATA jouera un rôle central dans la préparation du contenu et de supports de visibilité sur les activités et résultats programme "Formation Professionnelle", considéré dans son ensemble (partie en appui budgétaire et partie en aide complémentaire). Chaque fois que possible, la communication institutionnelle du programme se fera en coordination avec la communication sur la politique sectorielle, s'agissant d'un programme d'appui à la politique sectorielle de l'éducation. 1. BESOINS D'EXPERTS 4 experts principaux sont nécessaires pour l'atteinte des résultats du contrat ainsi qu'un pool d'expertise non principale (senior et junior) : Expert principal 1-Chef d'équipe - Planification stratégique de l'offre de FP selon la demande Expert principal 2 - Renforcement de capacités et politique intégrée de formation Expert principal 3 – Développement et gouvernance de systèmes d'information intégrés Expert principal 4 - Communication et sensibilisation Expertise non principale senior Expertise non principale junior La base opérationnelle des experts principaux et du personnel d'appui (réf 6.1.3) est établie à Rabat, capitale administrative du Royaume du Maroc. Néanmoins, ils/elles doivent être disponibles pour effectuer des déplacements sur le terrain, notamment dans les directions régionales, en fonction des besoins liés aux activités du programme. Les frais de déplacement seront couverts par les frais accessoires du présent contrat. Pour les experts non principaux, la base opérationnelle est l'ensemble du territoire national et elle sera définie dans les termes de référence spécifiques de chaque mission. Pour plus d'informations demander les termes de référence via notre rubrique "contact".

    Lire la suite »

  • Carte d'adhérent IESF

    Posté le Vendredi 22 Septembre 2017 à 22:41

    Chère et cher collègue, L’association IESF (Inspecteurs de l’Education Sans Frontières) est heureuse de vous compter au nombre de ses adhérents. Vous allez bientôt recevoir votre carte annuelle, valable du 1er janvier au 31 décembre de l’année en cours. Cette carte témoigne de l’acquittement de votre cotisation L’adhésion à IESF vous permet d’accéder au site de l’association et d’y figurer. Votre adhésion autorise l’association à intégrer votre CV et votre fiche « Expert » dans sa base de données uniquement accessible à ses membres jusqu’au 31 décembre 2018. Nous vous serions reconnaissants de mettre régulièrement à jour votre CV et votre fiche d’expert et ainsi de nous tenir informer de vos participations à des missions. Nous comptons sur vous pour faire connaitre IESF aux différents opérateurs et pour nous proposer, également, l’adhésion de nouveaux membres. Outre ses activités à l’étranger et en France, IESF a constitué, en son sein, un groupe de réflexion qui prépare, en vue d’une publication, un texte qui serait intitulé « une école organisée et pilotée sur la base de la confiance et de l’exigence, sous-titré « les réflexions d’un groupe d’inspecteurs membres d’IESF ». Ce groupe de réflexion, ouvert à tous les membres de l’association, se réunira le 18 octobre prochain à 17 h à La Ligue de l’Enseignement, 3 rue Récamier, 75017, salle 12.

    Lire la suite »

  • Conception et mise en œuvre d’un système d’entretien et de maintenance des infrastructures et des équipements scolaires au maroc

    Posté le Vendredi 22 Septembre 2017 à 22:38

    Recherche d'un consultant pour accompagner dans un projet financé par le MCC (USA) au Maroc,   Conception et mise en œuvre d’un système d’entretien et de maintenance des infrastructures et des équipements scolaires:   Chef de mission : Diplôme de grande école de commerce ou ingénieur, universitaire niveau master dans l’une des disciplines suivantes : gestion, stratégie, communication, management des projets, administration publique, économie, sciences sociales ou autres diplômes équivalents. Le candidat doit disposer d’une expérience professionnelle de plus de 15 ans dans des secteurs similaires à l’objet de la présente consultation et de 2 références en tant que chef de mission pour des projets similaires (de préférence dans le secteur de l’éducation et de la formation). Une expérience dans les systèmes de maintenance et d’entretien est souhaitable. La maîtrise du français est obligatoire et celle de l’arabe ou de l’anglais serait un atout. Contacter Michèle SELLIER

    Lire la suite »

  • Experts pour l'enseignement des disciplines scientifiques Math, Physique Chimie SVT, au Mali

    Posté le Dimanche 23 Juillet 2017 à 17:24

    Un cabinet partenaire d'IESF, recherche des experts disponibles  immédiatement pour l'élaboration, de manière participative, des guides pratiques pour les enseignants de mathématiques, physique chimie et SVT qui seront distribués à la rentrée au Mali. Des ateliers seront organisés à Bamako pendant deux semaines après le 15 août. Il existe déjà des guides provisoires d’environ une centaine de pages par discipline et par niveau (seconde, première, terminale) conformément aux programmes maliens. Ces experts sont recherchés pour aider à relire rapidement ces documents. Il sera trop tard pour les revoir de fond en comble, et la structure est déjà arrêtée par le Ministère malien (qui a adopté depuis 2011 l'« approche par compétences »). Les experts devraient, si possible, être capables de prodiguer des conseils opérationnels visant à rendre ces guides réellement utiles pour les enseignants. Il est éventuellement envisageable de convier le (les) expert(s) à l’atelier de co-constructions des guides à Bamako s'il(s) le souhaite(nt).

    Lire la suite »

  • Mission de formation en Ouganda

    Posté le Mardi 27 Juin 2017 à 16:37

    Organisme Belge recherche pour un projet d'élaboration de politiques et l'écriture de propositions : des formateurs sur les thèmes suivants : 1) Leadership and Management 2) Organisational Governance 3) Change Management Within the Belgian-Ugandan bilateral cooperation, the Support to the Development of Human Resources Project (SDHR) is supporting staff development in selected Beneficiary Organisations in three sectors (Health, Education and Environment). This staff development should contribute to organizational improvement and as such also to service delivery. The Ministry of Finance, Planning and Economic Development (MoFPED) and the Belgian Development Agency (BTC) are jointly responsible for the implementation. The line ministries of the sectors are actively involved in the activities. Pour plus ample information et termes de référence, contacter (en se référant à Jean-Raymond MASSON) : Serge Coussement  Engineer Managing Director of Education Management Europe Former World Bank Official, consultant for the World Bank, EC, AfDB, ADB, ILO, FAO, IADB, UNESCO  serge.coussement@skynet.be  

    Lire la suite »

  • Recherche expert en ingénierie de formation (m/f) pour projet en Algérie

    Posté le Jeudi 08 Juin 2017 à 18:38

    Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, recherche dès que possible, jusqu’au 30.06.2018, un expert en ingénierie de formation francophone (m/f) avec le profil suivant : Qualifications et compétences Niveau d'enseignement supérieur correspondant à des études universitaires complètes de quatre années minimum sanctionnées par un diplôme en sciences ou ingénierie de formation  Excellentes capacités d'expression orale, de synthèse et de rédaction en français (requis) Expérience professionnelle générale Au moins 10 ans d'expérience professionnelle générale dans l’ingénierie de formation des adultes (analyse de besoins de formation, conception de plans de formation, conception de programmes et de modules de formation, organisation et mise en œuvre de formations, animation, évaluation,…) (requis). La qualité et/ou la diversité des réalisations liées à l’expérience professionnelle seront privilégiées par rapport au nombre d’années d’expérience. Expérience professionnelle spécifique Expérience prouvée dans le renforcement de capacités d’acteurs publics (ministères, collectivités territoriales, etc.) et de la société civile (associations, chambres consulaires, entreprises, etc.) (requis) Expérience en formation de formateurs (requis) Expérience dans les projets de mise en œuvre des politiques à destination des jeunes (atout)   Pour plus d'informations, notamment les termes de références complets et les coordonnées du contact GIZ, écrire à jacques.perrin75@free.fr.

    Lire la suite »

  • Étude de faisabilité pour la construction d’un Master International en ingénierie de formation agricole et rurale

    Posté le Mercredi 10 Mai 2017 à 11:53

    Objectifs de la mission L’objectif général consiste à réaliser une étude de faisabilité pour la construction d’un Master International en ingénierie de formation. L’étude devra apporter des réponses précises et argumentées aux questions suivantes : Quels sont les acteurs/publics visés ? Quelles sont les compétences et métiers visés (référentiel métier) ? Quelles sont les démarches et modalités de formation ? Quelle architecture mettre en place (master 1, master 2, formation modulaire, formation continue…) ? Quel adossement possible à des formations existantes ? Quels sont les établissements en capacités à porter un tel Master et quels sont les partenariats idoines à construire ? Quels sont les coûts associés à la construction de ce Master (investissement de départ) ? Quelles sont les mesures d’accompagnement complémentaires nécessaires ? Quelles préconisations pour construire un modèle économique durable à long terme ? Activités à réaliser Le consultant travaillera en étroite collaboration avec le Secrétariat Exécutif du Réseau FAR situé à L’institut des Régions Chaudes de Montpellier SupAgro. Il devra : Étudier les ressources existantes et analyser les Masters existants et les capitaliser dans un livret annexe ; Proposer une méthodologie et des outils d’analyse pour répondre à la commande en tenant compte du contexte régional ; Analyser les besoins en compétences (référentiel métier) et délimiter les publics cibles pour le Master ; Proposer une architecture de la formation selon les modalités pressenties ; Identifier des partenariats potentiels au Nord comme au Sud ; Esquisser un budget de création du Master International Esquisser une ébauche du modèle économique à privilégier à long terme ; Restituer les résultats de l’étude de faisabilité au Secrétariat Exécutif, au Bureau, et au Comité d’experts de la FAR ; Produire un rapport final. Avant de commencer sa mission, le Consultant assistera à une réunion de démarrage organisée à Montpellier avec le Secrétariat Exécutif au cours de laquelle, il présentera sa méthodologie de travail et son agenda. Profil du consultant Le consultant devra avoir : Un bac+5 en Ingénierie de Formation, Sciences de l’Éducation, Économie de la Formation ; Une expérience de direction et de montage de projet de formation au Sud ; Une excellente connaissance des dispositifs de FAR en Afrique de l’Ouest et au Maghreb ; Une expérience solide en matière d’évaluations et d’études ; Une parfaite maîtrise du français écrit et parlé ; Des capacités rédactionnelles prouvées par des publications en français et des capacités de communication. Résultats attendus Un rapport exhaustif faisant état : De la méthodologie mentionnant les outils et grilles d’analyse mobilisés ; Un avis technique sur l’architecture du Master, des potentiels partenariats et de ses conditions de pérennisation ; Des propositions sur la conception et la mise en oeuvre du Master International ; Des annexes comprenant : Un livret de capitalisation avec analyse des ressources consultées ; Les guides d’entretiens ; Les comptes rendus des entretiens réalisés ; Des illustrations (graphiques, tableaux, schéma de synthèse, photos, etc.). Durée et période de la mission L’étude est de 40 jours toutes étapes confondues (une ou deux missions peuvent être envisagées selon les pistes proposées). Les livrables sont attendus pour le 2 octobre 2017. Le consultant proposera un calendrier de travail pour atteindre les objectifs visés.

    Lire la suite »

  • Appel d'offre décrochage scolaire en Turquie

    Posté le Mardi 02 Mai 2017 à 20:06

    Nous avons reçu une demande d'expert anglophone de la part de l'UNICEF pour une mission d'études sur le décrochage scolaire en Turquie. Nous avons pu faire parvenir à l'UNICEF le CV d'Hela Nafti, membre d'IESF et inspectrice d'anglais en Tunisie,  spécialiste du décrochage scolaire."

    Lire la suite »

  • Compte-rendu de l’assemblée générale du 22 mars 2017

    Posté le Mardi 25 Avril 2017 à 18:46

    Compte-rendu de l’assemblée générale de l’association « Inspecteurs de l’éducation sans frontières » I.E.S.F. Réunie 22 mars 2017 à la Ligue de l’Enseignement L’assemblée générale de l’Association « Inspecteurs de l’éducation sans frontières » (IESF), réunie conformément aux dispositions statutaires, à l’invitation de la Présidente Michèle Sellier, s’est tenue le 22 mars 2017 de 17h30 à 20h, à la Ligue de l’enseignement, 3 rue Récamier, 75007 Paris. Le secrétaire a constaté que le quorum était atteint, compte tenu des personnes présentes (17) et représentées (10). (Voir la liste en annexe 1). Il a été demandé à Jean Geoffroy d’assurer la présidence de la séance. L’ordre du jour appelait l’examen des points suivants : I Approbation du Procès-verbal de l’assemblée générale du 9 mars 2016 II Vie de l'association III Intervention de Madame Christine Delannoy, invitée par le bureau d’IESF, à présenter l’Institut du Temps Géré, IV Rapport moral de la présidente et vote de l’assemblée générale V Interventions des membres d’IESF ayant effectué des missions ou des travaux en 2016 pour différents opérateurs ou pour IESF : Philippe Fortsmann, Jean-Claude Ravat, Jacques Perrin VI Concrétisation de trois nouvelles perspectives d'actions d'IESF VII Présentation par Jean-Claude Ravat des nouveautés du site VIII Rapport financier du trésorier et vote de l'assemblée générale VIII Questions diverses

    Lire la suite »