Recrutement d'une assistance technique en appui au secteur de la formation professionnelle au Maroc

Posté le Vendredi 06 Octobre 2017 à 12:58 par JacquesPerrin (59 lectures)

Le cabinet Particip est à la recherche de compétences d'experts prinipaux et non principaux pour l'assistance technique en appui au secteur de la formation professionnelle au Maroc. 

1. INFORMATIONS GÉNÉRALES
Pays partenaire : Royaume du Maroc
Pouvoir adjudicateur : Délégation de l'Union européenne eu Royaume du Maroc

Objectif général du programme dans lequel s'inscrit cet appel d'offre : accompagner la réforme du secteur de la formation professionnelle au Maroc dans son ambition de renforcer le capital humain pour une croissance durable, inclusive, participative, avec une attention particulière pour les populations exclues de toute formation et toute qualification.
L'objectif spécifique du présent projet est de soutenir la réforme du secteur de la formation professionnelle via des actions de renforcement de capacités, la réalisation d'études, l'organisation d'activités de communication, le renforcement de la planification et de la gouvernance du secteur. Cela en vue de l'atteinte des résultats du programme "Formation Professionnelle".

RESULTAT TRANSVERSAL - La planification, coordination et le suivi des actions du programme "Formation Professionnelle" sont assurés.
Il s'agira d'appuyer le bénéficiaire avec un appui technique et de secrétariat pour la bonne mise en oeuvre du programme dans son ensemble (planification, coordination, monitoring, reporting etc.). A titre d'exemple, l'ATA appuiera le bénéficiaire dans des tâches comme l'organisation et le secrétariat des Comités de Pilotage, des Comités Techniques de suivi (réf §4.3.2), la production de comptes rendus, la mise en place d'actions de suivi, de planification et/ou de monitoring.
RESULTAT 1 - La gouvernance de la politique sectorielle de la FP (pilotage et suivi de la stratégie, planification de l'offre, budgétisation pluriannuelle, système d'information intégré) est renforcée
La mise en place d’une gouvernance performante du système de la FP au Maroc est l'un des leviers de la stratégie nationale du secteur à l'horizon 2021 (axe 6). En effet, depuis des décennies, la gouvernance constitue l’une des problématiques transversales du secteur tant pour des raisons tenant à l’efficience de la gestion, que pour celles en rapport avec la participation, la transparence, la responsabilisation, l’évaluation et la reddition des comptes. A noter que la SNFP prévoit une cinquantaine de mesures visant l'amélioration de la gouvernance du secteur.
En plus de la gouvernance au sens propre, ce résultat vise le développement d'un système d'analyse et prévision des besoins du marché de l'emploi qui permettra une meilleure adéquation de l'offre de formation aux besoins du marché de l'emploi.
RESULTAT 2 - La capacité et les compétences des acteurs impliqués dans la mise en oeuvre et le suivi de la politique de la formation professionnelle sont renforcés
En vue d'optimiser le rendement du système de la FP, le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle accorde une grande importance au développement des compétences professionnelles de ses ressources humaines. Dans ce contexte, une politique intégrée de formation de formateurs est envisagée au Maroc et une place centrale est donnée au rôle de la formation continue.
Améliorer les performances des acteurs (personnel administratif et pédagogique, tuteurs d'entreprise et directeurs d'établissements…), apparait en tête des priorités susceptibles de promouvoir la qualité de la FP et d’améliorer son rendement.
RESULTAT 3 – L'accès aux parcours de formation professionnelle des populations vulnérables est amélioré ainsi que la coordination entre les acteurs concernés par l'appui à ces populations
La formation professionnelle peut représenter un parcours éducatif intéressant pour de
s populations vulnérables, telles que les jeunes déscolarisés, les analphabètes, les chercheurs d’emploi non diplômés, les inactifs, les salariés en perte d’emploi, les autoentrepreneurs, les TPE et PME.
RESULTAT 4 – Le partenariat UE – Maroc dans le domaine de la formation professionnelle est visible
L'ATA jouera un rôle central dans la préparation du contenu et de supports de visibilité sur les activités et résultats programme "Formation Professionnelle", considéré dans son ensemble (partie en appui budgétaire et partie en aide complémentaire).
Chaque fois que possible, la communication institutionnelle du programme se fera en coordination avec la communication sur la politique sectorielle, s'agissant d'un programme d'appui à la politique sectorielle de l'éducation.

1. BESOINS D'EXPERTS

4 experts principaux sont nécessaires pour l'atteinte des résultats du contrat ainsi qu'un pool d'expertise non principale (senior et junior) :

  • Expert principal 1-Chef d'équipe - Planification stratégique de l'offre de FP selon la demande
  • Expert principal 2 - Renforcement de capacités et politique intégrée de formation
  • Expert principal 3 – Développement et gouvernance de systèmes d'information intégrés
  • Expert principal 4 - Communication et sensibilisation
  • Expertise non principale senior
  • Expertise non principale junior

La base opérationnelle des experts principaux et du personnel d'appui (réf 6.1.3) est établie à Rabat, capitale administrative du Royaume du Maroc. Néanmoins, ils/elles doivent être disponibles pour effectuer des déplacements sur le terrain, notamment dans les directions régionales, en fonction des besoins liés aux activités du programme. Les frais de déplacement seront couverts par les frais accessoires du présent contrat.
Pour les experts non principaux, la base opérationnelle est l'ensemble du territoire national et elle sera définie dans les termes de référence spécifiques de chaque mission.

Pour plus d'informations demander les termes de référence via notre rubrique "contact".