Compte-rendu de l’entretien avec le directeur du CIEP

Posté le Mardi 07 Mai 2019 à 12:00 par JacquesPerrin (60 lectures)

Compte-rendu de l’entretien avec Pierre-François Mourier, directeur du CIEP et Bruno Curvale du département de coopération en éducation

Le 25 avril 2019 au CIEP

Un contexte nouveau :

Les activités du CIEP sont soutenues par la volonté politique du Président de la République et du Ministre de l’Education nationale de développer l’éducation à l’international et de promouvoir l’enseignement du français dans le monde avec l’objectif ambitieux, fixé à l’horizon 2025, du doublement du nombre des élèves apprenant le français dans les établissements hors de France.

Au moment de la transformation en un établissement nouveau « France Education International », le CIEP connaît une crise de croissance.

En conséquence, le directeur du CIEP fait état des besoins de l’établissement :

  • Le CIEP, en liaison avec le nouveau directeur de l’AEFE Olivier Brochet, souhaite développer, dans le monde, des centres de formation de formateurs pour les enseignants, en particulier, pour les recrutés locaux.
  • Le CIEP a également un besoin important d’experts que son fichier existant ne peut couvrir. Sont particulièrement recherchés les experts longue durée, plurilingues, prêts à partir dans des pays difficiles, et qui, selon les bailleurs de fonds et en conformité avec les nouvelles exigences de la Commission européenne, ne sont pas partis à la retraite depuis plus de trois ans, ce qui revient à dire qui n’ont pas dépassé 68 ans. Des compétences nouvelles d’experts et de formateurs sont recherchées, dans des domaines tels que « les compétences de vie » (life skills) ou l’égalité filles/garçons.

Relevés de conclusions :

  1. Le CIEP pourrait faire appel à IESF pour la formation de formateurs dans les centres de formation qui vont se développer à l’étranger.
  2. Un modus operandi  d’échanges d’information est à mettre en place : le CIEP informant la présidente (plus éventuellement un membre du bureau) de recherches d’experts dans le cadre de constitution de consortia d’opérateurs répondant à des projets. L’information pourrait ensuite faire l’objet d’une « New » sur le site d’IESF. Réciproquement les News d’IESF seraient à adresser à un responsable du CIEP qui pourrait être la  directrice  du département coopération en éducation Madame Nuria Aligant Vivancos.
  3. IESF, en tant qu’association, serait invitée à la journée des experts.
  4. Certains membres d’IESF ont des compétences dans le domaine des « Life skills education» et  un groupe de réflexion sur ce thème pourrait être mis en place (s’ajoutant aux deux groupes déjà créés, l’un sur « maisons d’école en milieu rural » et l’autre sur «enseignement professionnel continu et apprentissage »).