Participation au grand débat national

Posté le Jeudi 31 Janvier 2019 à 21:36 par JacquesPerrin (198 lectures)

Le bureau d’IESF a approuvé le principe d’une participation au grand débat national.

Les propositions relatives à l’Education nationale que les adhérents d’IESF pourraient formuler, s’inscrivent dans la quatrième thématique fixée par le gouvernement :

« L’organisation de l’Etat et des services publics

Dans un monde qui change, dans une France où les mouvements de populations n’ont jamais été aussi massifs depuis 20 ou 30 ans, il est nécessaire de rendre les administrations et les services publics plus accessibles, plus efficaces et plus transparents. Les services publics ont un coût, mais ils sont vitaux : école, police, armée, hôpitaux, tribunaux sont indispensables à notre cohésion sociale. »

En conséquence, nous suggérons à nos adhérent(e)s qui le souhaitent de rédiger une ou plusieurs propositions, chacune ne devant pas dépasser 150 mots maximum, dans un délai de 15 jours, soit du 1er février au 15 février. Les propositions sont à envoyer par mail à Michèle Sellier (michele.sellier@gmail.com) et Jacques Perrin (jacques.perrin75@free.fr).

Il sera ensuite demandé à tous les  membres d’IESF, de se prononcer dans la deuxième quinzaine de février du 16 février au 2 mars, sur chacune des propositions qui auront été numérotées en se déclarant soit :

  • D’accord
  • Pas d’accord
  • Indifférent

Dans la première quinzaine de mars, pour le 15 mars, date limite fixée par le gouvernement, IESF transmettra sur le site du Grand Débat les propositions avec les pourcentages d’accord, de désaccord et d’indifférent.

A titre d’exemple, voici quelques propositions envisagées par le bureau : Rendre la formation continue des enseignants obligatoires, création d’un « EPLE école du socle » comprenant un collège et les écoles primaires du secteur de recrutement, des établissements scolaires faisant tous le 4 ans l’objet d’audits externes,   transfert des collèges aux Régions, transformation des académies en APA, publication systématique des rapports des IG, fusion des deux IG, etc.